C'est le grand retour de la fête du mimosa à Roquebrun dans l'Hérault après des années d'absence. Au programme : artisanat, produits du terroir et bien sûr vente de cette fleur dorée avant le défilé.

Le mimosa a refleuri à Roquebrun. Après trois ans d’absence, la traditionnelle fête locale rebaptisée Carnaval du mimosa a attiré de nombreux touristes curieux et d’anciens habitués.

"Nous sommes là pour fêter le retour du mimosa et le retour du soleil. C'est chouette !", sourit une passante.

Retour difficile

Pourtant, cette année, les difficultés n’ont pas manqué. Pas assez de bénévoles, pas assez de fleurs non plus. Résultat : il a fallu en trouver ailleurs.

"Nous n'avons pas eu assez d'eau et pas assez de mimosa non plus. D'habitude le village est tout jaune. Là, il le sera peut-être dans un mois et nous avons dû en acheter ailleurs", ajoute Nicole Coron, membre de l'association Les Amis des Moulins.

Mais pas de quoi gâcher les festivités. Tous attendaient de pied ferme un élément phare : le défilé. Surtout que cette année, il y a eu des nouveautés.

Le totem est cette année le canard car nous avons appris que le plat de résistance préféré des Roquebrunais était le canard aux olives.

Francis Hamelin Organisateur de la fête

Organisateur de la fête, trésorier de l'association Les Amis des Moulins 

Peut-être la der ?

Le canard était donc le roi du défilé. Et malgré une journée sous le signe de la convivialité, les organisateurs s’inquiètent du manque de jeunes dans leur rang. Pour eux, difficile de dire s’il y aura de prochaines éditions.

Ecrit avec Elise Regaud