Suspicions de fraude aux procurations : "ils viennent au domicile de personnes âgées", un phénomène inédit et illégal

Alors qu'on dépasse largement le million de procurations en France pour les élections législatives des 30 juin et 7 juillet, les infirmiers et infirmières à domicile s'alarment de possibles tentatives d'abus de faiblesse. Objectif, récupérer des procurations de vote auprès de personnes âgées dépendantes.

Ce sont des infirmières libérales qui ont donné l'alerte auprès de leur représentant. Ces derniers jours, plusieurs patients leur ont confié qu'ils avaient reçu des visites inhabituelles. Des personnes venues leur proposer de faire une procuration de vote pour les législatives.

Déjà, la démarche est surprenante mais c'est le nombre important de témoignages qui a éveillé les soupçons des professionnels de santé.

Des procurations frauduleuses ?

Christelle est infirmière libérale à Gignac, à l'ouest de Montpellier. Elle fait partie de celles qui ont donné l’alerte. Elle s'occupe chaque jour de 25 patients, souvent âgés et dépendants. Parmi eux, un homme isolé lui a raconté avoir reçu une visite particulière.

Il m'a dit, 'j'ai été démarché par un monsieur pour aller voter, parce que je ne peux pas me déplacer, que je suis isolé et que je n'ai pas d'enfant. Il voulait une procuration'.

Christelle, infirmière libérale à Gignac

Elle ajoute : "Les patients se confient à nous, il y a une confiance… Ils nous racontent qui est venu les voir, ce qui s'est passé dans leur journée. On a un rôle de veille, un rôle d’alerte, on dépiste les problèmes".

Un phénomène inédit et illégal

Une trentaine d’agissements suspects au domicile de personnes âgées ont été signalés en Occitanie, provoquant l’indignation de la profession.

On n’a jamais eu ce phénomène-là. Des militants de partis politiques qui viennent au domicile de personnes âgées et demandent à avoir une procuration pour les législatives. Du coup, les patients âgés ou fragiles sont vus comme un bulletin de vote complémentaire.

Jean-François Bouscarain, Union des Professionnels de Santé Infirmiers d’Occitanie

Impossible de savoir combien de ces tentatives ont abouti.

Les demandes de procuration sont contrôlées au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie, les fonctionnaires peuvent même venir à domicile vérifier l'identité et le consentement de la personne qui veut confier son vote, si elles ne sont pas en mesure de se déplacer.

Les modalités pour faire une procuration de vote.

Écrit avec M. Garnier.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité