Les viticulteurs victimes de vols de piquets de vignes, les gendarmes appellent à la vigilance et renforcent leurs patrouilles

Depuis quelques jours, les vols de piquets dans les vignes se multiplient dans l'Hérault. La gendarmerie du département a renforcé ses patrouilles. Elle appelle à la plus grande vigilance et communique sur le dispositif "agriculteurs vigilants".

Depuis le 24 avril 2024, le vignoble héraultais est confronté à un gang de voleurs de piquets de vignes.  Les gendarmes du département appelle à la plus grande vigilance. "Nos gendarmes ont multiplié leurs patrouilles et se sont rendus auprès des viticulteurs victimes de ces vols afin de les accompagner et limiter ainsi la prolifération de ce phénomène", précise la Gendarmerie de l'Hérault dans un post sur Facebook. 

S’organiser contre les vols sur les exploitations viticoles

Pour lutter contre les vols sur les exploitations viticoles, les gendarmes et la chambre d’agriculture ont conclu un partenariat autour de l’opération "Agriculteurs vigilants". Il s'agit d'un réseau de surveillance et d'alerte qui permet de prévenir les vols dans les exploitations agricoles en communiquant rapidement. Dès qu’une victime est identifiée, les viticulteurs du secteur reçoivent un SMS les invitant à être attentifs et surveiller de près leurs parcelles de vigne.

Les gendarmes de l’Hérault souhaitent ainsi accompagner les agriculteurs pour qu'ils deviennent acteurs de leur sécurité. Ils mettent également en garde les agriculteurs contre les vols en tout genre qui se multiplient sur le territoire. Le 20 mars 2024, une exploitation maraîchère à Tressan, près de Clermont-l'Hérault, a été la cible de vols en série. Il s’agissait notamment d’un motoculteur et de plusieurs cuves de récupération d'eau.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité