• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue 1 - derby Montpellier-Nîmes : les supporters de Montpellier interdits de stade

Incidents avec les supporters montpelliérains lors du derby MHSC Nîmes Olympique à la Mosson le 30 septembre 2018 / © Luc Calmels / F3LR
Incidents avec les supporters montpelliérains lors du derby MHSC Nîmes Olympique à la Mosson le 30 septembre 2018 / © Luc Calmels / F3LR

La commission de discipline de la Ligue professionnelle de football a décidé d'interdire à titre provisoire les déplacements en groupe aux supporters de Montpellier et de fermer les tribunes réservées aux Ultras de la Butte Paillade lors des matches à domicile.

Par C.Alazet avec AFP

La ligue professionnelle de football a décidé d'instruire le dossier des incidents survenus lors du match de Ligue 1 opposant Montpellier à Nîmes hier dimanche. 
La commission de discipline a pris "à titre conservatoire" des mesures de restrictions concernant les supporters montpelliérains.

En attendant la décision finale, Montpellier jouera ses matches à huis clos partiel, avec deux tribunes fermées, et ses supporters seront privés de parcage à l'extérieur jusqu'à nouvel ordre. 

Dans son communiqué de presse, publié à 14h, la commission de discipline de la LFP a décidé, "au vu de la gravité des faits" de mettre le dossier en instruction et "à titre conservatoire", de "fermer le parcage visiteur des supporters de Montpellier en déplacement" et "de fermer la tribune basse Etang de Thau et la tribune haute Petite Camargue" du stade de Montpellier.
 
Le communiqué de la LFP après les incidents de dimanche lors du derby Montpellier-Nîmes. / © LFP
Le communiqué de la LFP après les incidents de dimanche lors du derby Montpellier-Nîmes. / © LFP

Concrètement, les supporters de Montpellier ne pourront pas acheter les places qui leur sont d'ordinaire réservées pour les matches à l'extérieur. Et ils ne pourront donc pas se regrouper dans les tribunes réservées aux visiteurs dans les stades.

Quant aux deux tribunes fermées, Etang de Thau et Petite Camargue, au stade de la Mosson, elles forment le virage habituellement réservée à la Butte Paillade.

Des incidents ont éclaté dimanche lors du derby du Languedoc, le premier disputé depuis 25 ans. Une rencontre classée à haut risque et très encadrée par les forces de l'ordre.

Le match, remporté par Montpellier face au promu nîmois (3-0), a été interrompu à deux reprises par l'arbitre.  

Une première fois, quelques minutes, parce qu'une porte du grillage s'est ouverte sous les poids des supporters montpelliérains en liesse après le premier but de leur équipe. 
Deux personnes ont été légèrement blessées selon la préfecture de l'Hérault.

La seconde interruption a duré environ une demi-heure. Elle est survenue après le but du 3-0 pour Montpellier.
Les CRS sont intervenus pour contenir quelques supporters locaux du groupe Butte Paillade qui ont escaladé le grillage.

Selon le responsable de la sécurité du club, les ultras "voulaient traverser le terrain pour récupérer" une partie de leur bâche, volée dans le local du groupe en mai 2018 et exhibée par des supporters de Nîmes.

Seul un arrêté préfectoral peut priver les supporters de déplacement, mais l'instance disciplinaire de la Ligue a elle le pouvoir de les priver de tribunes à l'extérieur.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus