Cet article date de plus de 3 ans

Ligue 1 : Montpellier convoqué devant la commission de discipline le 17 octobre

Montpellier est convoqué le 17 octobre devant la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), à la suite des incidents survenus lors du derby de Ligue 1 contre Nîmes le 30 septembre.
Montpellier devra jouer ses matches à huis clos partiel, avec deux tribunes fermées, et ses supporters seront privés de parcage à l'extérieur jusqu'à nouvel ordre, avait annoncé lundi l'instance disciplinaire de la Ligue après examen en urgence des incidents survenus dimanche lors du derby contre Nîmes remporté 3-0.
 

La commission de discipline de la LFP a décidé, "au vu de la gravité des faits" de mettre le dossier en instruction et "à titre conservatoire" de "fermer le parcage visiteur des supporters de Montpellier en déplacement" et "de fermer la tribune basse Etang de Thau et la tribune haute Petite Camargue" du stade de Montpellier.
 

Des incidents avaient éclaté dimanche lors du derby du Languedoc, le premier disputé depuis 25 ans, lors d'une rencontre dominée par Montpellier face au promu nîmois (3-0), obligeant l'arbitre à interrompre le match à deux reprises.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ligue 1 football sport montpellier hérault sc nîmes olympique