• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue 1 - derby Montpellier-Nîmes : “si on arrête le match, c'est l'émeute” selon le préfet de l'Hérault

Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault / © préfecture de l'Hérault
Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault / © préfecture de l'Hérault

Interrogé ce matin, le préfet de l'Hérault explique le rôle des forces de l'ordre dans le derby à haut risque qui a opposé Montpellier à Nîmes hier dimanche. Pour lui, il fallait que le match se termine pour éviter des débordements plus graves.

Par Carine Alazet

Le préfet de l'Hérault, Pierre Pouëssel, l'a expliqué ce matin en marge d'une conférence de presse à la préfecture.
C'est son directeur de cabinet Mahamadou Diarra, présent au stade de la Mosson hier soir, qui a su éviter que les tensions entre supporters nîmois et montpelliérains, extrêmes en fin de rencontre, ne dégénèrent en affrontement direct.

Pour la préfecture, terminer le match était un impératif de sécurité publique.
 
Ligue 1 - derby Montpellier-Nîmes : “si on arrête le match, c'est l'émeute” selon le préfet de l'Hérault Pierre Pouëssel
Le préfet revient sur la gestion par les forces de l'ordre de la sécurité lors du derby de Ligue 1 de football Montpellier-Nîmes. Propos recueillis par C.Agullo et V.Banabéra - F3 LR


Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'interview de Mahamadou Diarra, directeur de cabinet du préfet, ce lundi matin chez nos confères de France Bleu Hérault. 

 
Montpellier : des incidents lors du derby MHSC-Nîmes
Une victoire nette de Montpellier 3 à 0 face à Nîmes et des incidents durant le match. La commission de discipline de la Ligue de football se réunit ce lundi à 12h "pour étudier les suites à donner" après les 2 interruptions du match Montpellier-Nîmes (8e journée de Ligue 1). - F3 LR - Récit : L.Beaumel

A lire aussi

Sur le même sujet

Incendie de Rouen : polémique à l'USAP sur le maintien du match de rugby de Pro D2

Les + Lus