Cet article date de plus de 3 ans

Ligue 1 - derby Montpellier-Nîmes : "On voulait récupérer notre banderole"

Le derby Montpellier - Nîmes a été arrêté deux fois dimanche.  Une histoire de banderole volée est à l'origine des incidents. "On voulait juste la récupérer," indique un supporter.

Montpellier jouera ses matches à huis clos partiel, avec deux tribunes fermées, et ses supporters seront privés de parcage à l'extérieur jusqu'à nouvel ordre, a annoncé lundi l'instance disciplinaire de la Ligue (LFP) après examen en urgence des incidents survenus dimanche lors du derby contre Nîmes remporté 3-0.
   

Un bout de bâche


Le match a été arrêté deux fois. A la 78ème minute, les supporters nîmois ont brandi un bout de la bâche de la Butte Paillade, bâche volée à la fin de la saison dernière. Une provocation pour les Montpelliérains qui avaient prévenu que si les Gladiators exhibaient leur trophée à la Mosson, ils viendraient le chercher. Quelques supporters ont ainsi escaladé le grillage et pénétré sur la pelouse et les CRS sont intervenus.
 
Lundi soir, sur France Bleu Hérault, Patrick, un habitué de la Butte Paillade, est revenu sur cet incident. "À ce moment là, plus que d'aller voir les Nîmois, on veut surtout récupérer le morceau. C'est un symbole donc le voir dans les mains de nos ennemis forcément ça ne fait pas plaisir." 
.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montpellier hérault sc football sport nîmes olympique ligue 1