Loisirs nautiques et plaisance : sauvetages en mer à la hausse pour 2022 en Méditerranée

Avec une augmentation des sauvetages en mer et +30 % de personnes décédées, le bilan 2022 est à la hausse. La prudence est recommandée en Méditerranée.

En tant qu’autorité administrative, le préfet maritime ne possède en propre aucun moyen naval ou aérien. En revanche, pour accomplir ses missions, il dispose de tous les moyens des différentes administrations - Marine nationale, Douane française, Gendarmerie, Affaires maritimes - et des moyens nautiques de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM). Les directeurs des CROSS reçoivent de sa part une délégation permanente pour coordonner les opérations de sauvetage.

Avec 4 230 opérations de sauvetage en mer en 2022 coordonnées par le CROSS,  le bilan est de 2% supérieure à l'année précedente. Ces sauvetages en mer sont : 

  • 1 878 opérations de sauvetage (+ 4.5%)
  •  1 851 opérations d’assistance (stable )

 Les principcipales activités concernées sont la  plaisance  à 70% et les  loisirs nautiques à 20%. 

Bilan humain 

 Avec 9 933 personnes impliquées, le bilan humain est aussi à la hausse, + 6% par rapport à 2021, avec notamment une hausse significative de + 30 % des personnes décédées en mer  :

  •  1 825 vies sauvées (+ 10%)
  •  4 963 personnes assistées (- 1%)
  • 48 personnes décédées (+ 30%)
  •  6 disparus en mer (stable)  

Protection de l'environnement 

Les sauveteurs assurent également la protections des citoyens et de l'environnement marin. En 2022, ils ont effectué differentes missions dont : 

  •  474 munitions neutralisées, soit 1 328 kg en équivalent TNT (+ 71%)
  •  55 interventions du groupe de plongeurs démineurs et des chasseurs de mines
  •  41 épaves retirées du littoral+ 90 épaves traitées en Corse après la tempête du 18 août
  • 206 pollutions maritimes détectées dont 50 confirmées
  •  650 suspicions d’infraction à laréglementation sur les mouillages pour 119 procès-verbaux 

Face à cette hausse du nombre d' interventions, le Préfet maritime appellent les plaisanciers et amateurs de loisirs nautiques à la prudence. "En 2023, pour que la Méditerranée et les activités nautiques restent un loisir, @Premarmed évolue vers une communication plus engagée pour que chaque usager puisse avoir conscience que la mer reste un espace de danger en cas d'inattention ou de comportement à risques", conclut-il.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité