Des lycéens de Montpellier racontent leur confinement

Ce sera leur histoire. Les lycéens d'une classe de seconde du Lycée Joffre de Montpellier ont, sous la direction de leur professeur de français, réalisé un journal intitulé Covid de A à Z. Un abécédaire dans lequel ils ont pu raconter leur vision de cette pandémie.

Des élèves de seconde du lycée Joffre à Montpellier ont réalisé un journal sur la pandémie
Des élèves de seconde du lycée Joffre à Montpellier ont réalisé un journal sur la pandémie © FTV Joane Mériot

Ils ne s'étaient pas revus depuis le 15 mars dernier, date à laquelle le ministre de l'Education nationale décidait de renvoyer tout le monde à la maison. Les lycéens ont appris à travailler à distance. Des cours en ligne parfois par vidéo, une expérience inédite pour ces élèves qui d'habitude passent au moins 25 heures par semaine au lycée. Si on a beaucoup parlé des décrocheurs, il y a aussi ceux qui se sont accrochés et qui ont fait preuve de constance.

Génération Covid-19

Au lycée Joffre, un professeur de français a décidé de faire parler et de faire écrire ses élèves sur ces deux mois exceptionnels. Qu'est-ce qui les a marqués ? Qu'ont-ils retenu de ce confinement ? Comment l'ont-ils vécu ?

Cette initiative menée à distance s'est traduite par un journal. Une publication de plusieurs articles, 85 au total, rédigés exclusivement par ces élèves de seconde 17 du lycée Joffre de Montpellier. Une action soutenue par la proviseure, Catherine Gwizdziel qui a eu pour objectif essentiel de faire parler cette génération d'un évènement majeur qui les accompagnera pour le reste de leur vie pour une raison ou pour une autre. Entre les murs de leur chambre, sur leurs ordinateurs et leurs téléphones, ils ont suivi une actualité unique. Un thème, un seul : le coronavirus sur l'ensemble de la planète.

Ils ont été fabuleux, ils ont fait preuve d'un sérieux et d'une capacité de travail impressionnante, et toute la classe! Quand on entend dire que certains élèves ont disparu dans la nature, là pas du tout.

Patrick Loubatière professeur de Français, lycée Joffre Montpellier

85 articles de A à Z pour évoquer la Covid 19

Le travail s'est fait à distance, par mails interposés. Plus de 1 000 échanges de courriers électroniques entre le professeur et les lycéens, pour proposer, corriger et valider les articles écrits souvent à 4 mains. Un travail de rédaction numérique en quelque sorte. Une fois le sujet déterminé et validé par l'enseignant, les lycéens se sont mis à l'écriture. Ils ont dû mener des recherches pour étayer leurs articles. Le choix des sujets était libre.

De l'amour avec un grand A à Wuhan en passant par "Charles de Gaulle" le porte-avion touché lui aussi par le virus, 85 sujets ont été traités par la classe de seconde 17 du lycée Joffre de Montpellier. 

Ces deux mois de confinement auront laissé des traces. Pour les enseignants pas encore en vacances, cette période a été d'une extrême complexité à gérer. Comment ne pas perdre les élèves, comment continuer à les intéresser? Ce projet éditorial autour du virus a fédéré. 

L'idée, c'est que nous vivions une période difficile. Nous comme le reste de la France. En tant que professeur, puisque nous perdions le contact avec nos élèves, c'était troublant. C'est pour ça que j'ai eu cette idée, de transformer une situation négative en positif.

Patrick Loubatière professeur de français Lycée Joffre Montpellier

 

La jeunesse un peu oubliée 

Pour cette classe de seconde, ce travail d'écriture a eu plusieurs effets. Le premier est de leur permettre de coucher sur le papier des mots autour de thèmes qui les ont marqués et d'exprimer un avis, le leur. L'autre aspect, c'est d'avoir pu continuer à travailler ensemble, sous la houlette de leur professeur, lui aussi confiné.

 

On a essayé de garder le maximum de lien entre nous grâce notamment aux réseaux sociaux. Mais c'est vrai qu'on a beaucoup parlé dans les médias, de l'aspect sanitaire de la crise et comme les jeunes n'ont pas été touchés ou très peu, on a été un peu ignoré ou tout du moins laissé de côté.

Luca Labesse seconde Lycée Joffre Montpellier

Ce journal de bord de A à Z est un exercice réussi. Le coronavirus vu à travers les yeux de ces lycéens est une expérience qui nous rapproche de la réalité. Une vision qui sera pour les générations futures un témoignage unique sur ce moment historique.

Les bénéfices iront à la Croix rouge de l'Hérault

Mais pour que cette belle aventure ne reste pas dans les tiroirs et qu'elle soit partagée, il fallait éditer le journal et le diffuser. Le professeur de français a décidé d'auto-éditer lui même le journal. Les élèves ont de leur côté choisi de reverser les bénéfices de la vente de leur journal "Covid 19 de A à Z" à l'antenne héraultaise de la Croix Rouge.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société coronavirus : envie d'évasion santé déconfinement témoignage
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter