MÉTÉO. Pluies diluviennes et crues dans l'Hérault, un épisode cévenol ou méditerranéen ? On vous explique la différence

Vent, pluie, orages et inondations : ce samedi 16 septembre, le département de l'Hérault a essuyé un épisode météorologique soudain et rapide. Phénomène exceptionnel, il semblerait qu'il tende à être de plus en plus régulier.

Ce samedi le département de l'Hérault a été placé en vigilance rouge pluie et inondations par Météo France à cause d'un phénomène qui se préparait. Certains parlent d'épisode méditerranéen, d'autres évoquent un épisode cévenol. Alors, qui dit vrai ? 

Cette fois-ci, c'est un épisode "méditerranéen cévenol" qui s'est abattu sur le nord du département ce week-end. Mais de quoi parle-t-on exactement. 

Épisode cévenol

Qualifier un épisode météorologique d'épisode cévenol signifie que "les reliefs jouent un rôle important", explique Alix Roumagnac, prévisionniste météo de la société Prédict de Montpellier.

Dans ces cas-là, le vent du sud fait monter de l'air humide depuis la Méditerranée, qui s'est réchauffée, jusqu'aux Cévennes. En montant en altitude, cet air humide va donner des précipitations.

"Souvent, plusieurs centaines de millimètres de pluie vont tomber pendant plusieurs jours sur une zone plus large", précise le prévisionniste.

Épisode méditerranéen

Lorsque l'on qualifie un épisode météorologique de "méditerranéen", cela signifie aussi qu'il provient de la Méditerranée mais qu'il se situe cette fois "en plaine".

Il peut y avoir 300 ou 400 millimètres de pluie à un endroit et ne plus rien avoir du tout quelques kilomètres plus loin.

Alix Roumagnac - prévisionniste météo

Contrairement à l'épisode cévenol, ce dernier est "très stationnaire et très localisé".

Épisode méditerranéen cévenol

Mais ce week-end, c'est un mélange des deux épisodes qui s'est formé. "C'est un méditerranéen cévenol puisque les intempéries étaient stationnaires mais dans les reliefs", explique le prévisionniste météo, d'autant que cette fois, les cumuls aussi sont importants.

"Le phénomène est assez exceptionnel mais malheureusement il va y en avoir de plus en plus car la canicule de cet été a provoqué une canicule marine", conclut Alix Roumagnac.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité