Meurtre d'Aurélie Vaquier : son compagnon Samire Lymani condamné à 30 ans de réclusion criminelle

Au terme de huit jours de procès au cours duquel l'accusé a continué à nier son implication, la cour d'assises de l'Hérault a rendu son verdict. Elle condamne Samire Lymani à trente ans de réclusion, le reconnaissant ainsi coupable du meurtre de sa compagne Aurélie Vaquier, commis en 2021 à Bédarieux. Le condamné va faire appel.

Les jurés de la cour d'assises de l'Hérault se sont retirés en fin de matinée et il ne leur a pas fallu plus de quatre heures pour rendre leur verdict. Ils ont condamné à 30 ans de réclusion criminelle Samire Lymani pour le meurtre de sa compagne Aurélie Vaquier. Le corps de la victime avait été retrouvé sous un sarcophage de béton dans la maison du couple à Bédarieux en 2021, trois mois après la disparition de la jeune femme.

"Je suis inoncent !" a crié le condamné

Au cours des huit jours de procès, l'accusé a continué à nier son implication, son avocat évoquant l'intervention d'un tiers non identifié.

Le condamné fait appel

Ce verdict est conforme aux réquisitions de l'avocat général. A l'énoncé de la sentence, Samire Lymani a hurlé : "je suis innocent, justice, justice !", avant d'être évacué. Aussitôt, son avocat Maître Mathieu Montfort a annoncé faire appel, tandis que sur les bancs des parties civiles, les proches de la victime ont applaudi cette condamnation.

Ce verdict ne prend pas en considération les éclairages que nous avons apportés et qui, pourtant, doivent interpeller. [...] Il reste des zones d'ombre. Et a réaction épidermique de mon client à l'énoncé de ce verdict souligne son innocence.

Me Mathieu Montfort, avocat de la défense

Des fleurs violettes en souvenir d'Aurélie

Des proches qui avaient apporté un petit bouquet de fleurs violettes, la couleur préférée de la défunte. Méllanie, l'amie d'Aurélie Vaquier, présente depuis le premier jour du procès, sest dite "triste mais soulagée. Justice a été faite. Mission accomplie".

Quant au frère de la victime, très ému, il espère que ce verdict servira d'exemple : "clamer son innoncence, ça ne fait pas tout : il y a des preuves et j'espère que ça fera réfléchir d'autres personnes qui auraient envisagé de faire ce genre de choses".