• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : 15 jours pour les droits des femmes

"To be or not to be... a woman", exposition de l'artiste Béatrix Vincent à la maison pour tous Marcel Pagnol de Montpellier à l'occasion de la Journée internationale de la Femme le 8 mars 2016. / © Béatrix Vincent
"To be or not to be... a woman", exposition de l'artiste Béatrix Vincent à la maison pour tous Marcel Pagnol de Montpellier à l'occasion de la Journée internationale de la Femme le 8 mars 2016. / © Béatrix Vincent

Une journée de la femme... c'est très peu ! A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes le 8 mars, la métropole de Montpellier propose, jusqu'au 19 mars, tout un programme de rencontres et manifestations culturelles autour des femmes.

Par Sylvie Bonnet


Jusqu'au 19 mars prochain, la femme s'affiche à l'Hôtel de ville de Montpellier, dans les Maisons pour tous, les médiathèques, au Cinéma Nestor Burma et au musée Fabre. C'est l'ensemble de l'infrastructure culturelle de l'agglomération montpelliéraine qui se mobilise pour cette journée internationale des droits des femmes.

Quand tout reste à faire...


La Journée Internationale des Droits des Femmes s’impose, chaque 8 mars, comme un point d’étape pour se réjouir des avancées, mais surtout pour dénoncer les inégalités qui perdurent et exiger les changements nécessaires afin que soit respecté, dans tous les domaines, le principe d’égalité Femme/Homme.
Comme chaque année, la ville et la Métropole de Montpellier sont parties prenantes de cette marche vers l’égalité au travers d’un programme ouvert à tous.

L'égalité professionnelle en tout genre à l'Hôtel de ville de Montpellier


Ouverte à partir de 19h30 dans la salle des rencontres, cette exposition interroge l'égalité professsionnelle femmes/hommes avec un focus spécifique sur le volet numérique et les nouvelles technologies.
Réalisée par l’Institut de Promotion de l’Egalité Professionnelle (IPEP) sous forme de visite guidée interactive, l’exposition permet d’analyser la construction des inégalités et la manière de les résorber dans les milieux professionnels. A 19h30, la visite sera enrichie par les témoignages de femmes entrepreneurs labélisées "French Tech" : Maryam BINI, co-fondatrice de la société Soledge et Magali Dutilleux, dirigeante de la société Let's Comm to the World.

"Bleu de Pastel" au cinéma municipal Nestor Burma


Mardi 8 mars à 19h, projection du film documentaire «Bleu de Pastel», suivie d’une rencontre avec les réalisatrices Dominique Guerrero et Clotilde Verries. Ce pigment végétal connu depuis l'antiquité a eu son heure de gloire en Languedoc à la Renaissance pour ensuite tomber dans l'oubli. Cet or bleu renaît grâce à la passion de Denise Lambert, maître pastellière d'aujourd'hui.

Les femmes dans l'histoire de l'Art au musée Fabre


Femmes artistes, c'est le thème de la visite guidée ce 8 mars à 11h, 13h et 16h au musée Fabre.

L'univers très féminin de Berthe Morisot, rare femme peintre présente au musée Fabre. / © musée Fabre
L'univers très féminin de Berthe Morisot, rare femme peintre présente au musée Fabre. / © musée Fabre


Cette visite propose une redécouverte des collections du musée en suivant la thématique des femmes dans l’Histoire de l’art. Qu’elles soient peintres ou modèles, idéalisées ou représentées dans leur quotidien, c’est tout un monde qui s’ouvre aux regards.

Le droit à l'avortement en débat au Centre Rabelais


C'est une projection – débat (gratuite) sur le droit à l’avortement, son histoire, son actualité et ses enjeux, en partenariat avec le Planning familial 34, que nous propose le Centre Rabelais de 18h à 20h samedi 12 mars.

Deux courts-métrages au programme :

  • Les hommes s’en souviendront (2006)  Un documentaire-fiction de 9 minutes de Valérie Muller.

Ce film retrace les dernières minutes d’intimité qui ont précédé le 26 novembre 1974, l'entrée de Simone Veil dans l'hémicycle de l'Assemblée Nationale pour y présenter son projet de loi pour l'avortement.

  • Madres Libres (2016) Un film d’Auriane Lacince et Viktoria Videnina, Avec Victoria Abril.

"Madres Libres" raconte le parcours et l’errance de Nadja, jeune femme arrivée en Espagne par un réseau clandestin. Elle fuit sa famille et son Algérie natale pour échapper à la honte de devoir porter un enfant conçu hors mariage. Perdue dans Madrid elle sera confrontée à une Espagne en crise qui se bat pour défendre ses droits. Un miroir d’elle-même, qu’elle tentera d’appréhender.


La projection des deux courts métrages sera suivie d’un débat animé par le Planning familial 34 en présence d’Auriane Lacince et Viktoria Videnina, réalisatrices montpelliéraines de Madres Libres.

Les femmes dans les Maisons pour tous


Toutes les Maisons pour tous s'y collent... alors difficile de citer l'ensemble des actions pour cette journée de la femme. Nous en avons sélectionné quelques unes. Pour les autres, reportez-vous au programme municipal détaillé de la ville de Montpellier.


Maison pour tous Léo Lagrange
«Femmes du monde», repas et spectacle de danse orientale, organisés par l’association Bosphore, Samedi 19 mars 2016, à 19h. Echanges entre femmes de cultures et pays différents autour de la condition de la femme.

Maison pour tous François Villon
«La femme et le sport», semaine d'animation autour d'actions sportives en partenariat avec les acteurs sportifs du territoire. Du lundi 7 au samedi 12 mars 2016. Ateliers sportifs : Fitness LIA, STEEP, vélo, tir à l’arc, escalade, dynamic dance, gym, rugby... Clôture avec une sortie sportive le samedi 12 mars.

Maison pour tous Georges Brassens
Exposition de photographies «Les Passantes» en partenariat avec l’association Italia A Due Passi, du lundi 7 au samedi 19 mars.
Les photographies ont été prises par 5 habitantes du quartier lors d’un stage suivi en février sur le thème «Bien vivre dans son quartier» animé par Antonella Pela de l’association Italia A Due Passi.

Maison pour tous Marcel Pagnol
Exposition de peinture «Femmes d'ici et d'ailleurs, d'hier et d'aujourd'hui» de Béatrix Vincent.
Artiste peintre autodidacte, Béatrix Vincent est née et réside à Montpellier. Diagnostiquée d’un cancer du sein au printemps 2014, elle renoue avec son envie de peindre et choisi cet art pour combattre la maladie.

Béatrix Vincent, à droite, s'interroge à travers des portraits magnifiques de femmes, sur le chemin qui reste à parcourir en matière d'égalité femmes/hommes. / © Béatrix Vincent
Béatrix Vincent, à droite, s'interroge à travers des portraits magnifiques de femmes, sur le chemin qui reste à parcourir en matière d'égalité femmes/hommes. / © Béatrix Vincent


L’exposition rend hommage aux femmes, dénonce les inégalités sociales et les discriminations dont beaucoup souffrent encore. La démarche de l’artiste est également motivée par son souhait de soutenir les associations qui l’ont aidée à lutter et à remporter la victoire sur la maladie.

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus