Montpellier : 400 personnes ont manifesté pour Lorenzo, paraplégique après une agression

Une marche blanche en hommage à Lorenzo a eu lieu ce samedi 9 janvier à Montpellier. Le jeune homme de 19 ans avait été grièvement blessé suite à une agression dans la commune de Lattes l'été dernier. Aujourd'hui proches et anonymes ont voulu alerter l'opinion sur les violences.

Près de 400 personnes se sont réunies en soutien à Lorenzo.
Sa vie et celle de ses proches a basculé dans la nuit du 23 aout dernier. Après une sortie en discothèque le jeune homme et ses amis sont violemment pris à partie par plusieurs individus. Lorenzo est roué de coups, il est désormais paraplégique.

Présent ce soir là, son ami Gianni Benezech témoigne de la violence de l'agression dont il a aussi été victime : " J'ai eu un traumatisme crânien, j'ai perdu connaissance pendant la bagarre et j'ai aussi des séquelles pychologiques".

Coma


Suite à son agression, Lorenzo a passé 16 jours dans le coma. Il respire à l'aide d'une trachéotomie et n'a pas quitté son lit depuis la nuit du drame. Aujourd'hui, proches et anonymes réclament justice le plus vite possible. 

Les agresseurs présumés en liberté

Les cinq agresseurs présumés ont été libérés sous contrôle judiciaire après 4 jours de détention provisoire. Une situation insupportable pour la mère de Lorenzo. 

Comment peut-on agir de cette façon, commettre de tels actes et être tranquillement dehors. Eux ( les agresseurs présumés) ont fêté Noël et le jour de l'An pendant que Lorenzo était dans son lit tout seul.

Elise Vera, mère de Lorenzo



Transféré dans un centre spécialisé, Lorenzo devrait commencer sa rééducation le printemps prochain. L'enquête est toujours en cours pour déterminer les circonstances exactes de ce drame. 
 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité