Montpellier : un adjoint de sécurité du commissariat abordait des collégiennes

Il a été repéré lundi 3 février devant le collège Camille-Claudel de Montpellier. L'homme tenait des propos déplacés à des collégiennes de 12 à 13 ans.


 

Le collège Camille-Claudel de Montpellier - archives
Le collège Camille-Claudel de Montpellier - archives © Google Maps
Alertée, la principale de l'établissement prend en photo le véhicule et la plaque d'immatriculation du harceleur avant de prévenir la Police. Surprise, quelques minutes plus tard, quand deux fonctionnaires se présentent au domicile de l'individu, ils reconnaissent... un ASVP, adjoint de sécurité de la voie publique du commissariat de Montpellier !

Une prise de sang confirme que l'homme, visiblement ivre, a plus d' 1 gramme d'alcool dans le sang.
 

Le harceleur est un récidiviste 


Après recoupement, l'individu est aussi identifié comme le harceleur qui importunait les adolescentes d'un autre établissement de Montpellier, le collège privé de l'Assomption.

L'inquiétant adjoint de Sécurité a été présenté à un magistrat du parquet de Montpellier puis placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de s'approcher des établissements scolaires, interdiction d'exercer sa profession, obligation de suivi médical et de soins.

Il comparaîtra devant le tribunal correctionnel le 1er avril prochain.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société pédophilie