Montpellier : Attac boycotte le Black Friday et sa surconsommation en bloquant les colis d'Amazon

Montpellier : Attac boycotte le Black Friday et sa surconsommation en bloquant les bornes de livraison d'Amazon / © Cybèle Plichart
Montpellier : Attac boycotte le Black Friday et sa surconsommation en bloquant les bornes de livraison d'Amazon / © Cybèle Plichart

Le vendredi 29 novembre 2019 à Montpellier, l'association altermondialiste Attac a appelé au boycott du Black Friday, journée synonyme d’hyperconsommation et mis symboliquement « hors-service » une borne de retrait de colis expédiés par la multinationale Amazon.

Par Inès Pons-Teixeira

Vendredi noir pour le Black Friday à Montpellier. Ce matin, les membres de l'organisation altermondialiste Attac de Montpellier (Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne), ont décidé de paralyser le fonctionnement des "lockers" installés dans la ville.


"Amazon locker" est un service du géant américain Amazon qui permet aux clients de la marque de retirer leurs commandes dans des consignes automatiques, en libre-service, installées dans des espaces physiques.

Les produits arrivent d’Asie dans leur plus grande majorité (…) c’est catastrophique. Il ne s’agit pas du tout de produits locaux qui viennent rapidement avec un bilan carbone faible. - Bernard Molina, membre de l’association altermondialiste Attac

Montpellier : Attac boycotte le Black Friday et sa surconsommation en bloquant les colis d'Amazon / © Cybèle Plichart
Montpellier : Attac boycotte le Black Friday et sa surconsommation en bloquant les colis d'Amazon / © Cybèle Plichart

On a chiffré le coût écologique d'Amazon au niveau planétaire. C'est l'équivalent en émission carbone d'un pays comme le Portugal. malgrè cela, Amazon nie cette réalité. Il ne faut pas se leurrer, les prix cassés ont un coût - Frédéric Certain, membre de l'association Attac

Par le biais de cette action, Attac souhaitait transformer le Black Friday - une opération commerciale annuelle aux "conséquences environnementales, sociales et fiscales dramatiques" - en un "vendredi noir pour Amazon".

L'association accuse notamment Amazon de dissimuler une grande partie de son chiffre d'affaires réalisé en France.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus