• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

“Montpellier capitale de la pédale” : la formule d'EELV qui crée la polémique

Le panneau "Montpellier Capitale de la Pédale" présenté dans le cadre du plan vélo d'EELV créé la polémtique - Octobre 2018 / © EELV
Le panneau "Montpellier Capitale de la Pédale" présenté dans le cadre du plan vélo d'EELV créé la polémtique - Octobre 2018 / © EELV

Les élus et militants d'Europe Ecologie Les Verts ont affiché mardi leur volonté de faire de Montpellier la "capitale de la pédale" dans le cadre de leur proposition de plan vélo. Une tournure de phrase censée être humoristique, mais qui n'est pas du goût de tout le monde. 

Par Eline Erzilbengoa

C'est en dessous du panneau routier Montpellier, à l'entrée de l'agglomération, que les élus et militants d'EELV ont fixé leur slogan : "Montpellier capitale de la pédale". 

Choisie sur le ton de l'humour, dans le cadre de leur projet de plan vélo, l'expression n'est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux.
 

"C'est ce qu'on appelle un violent dérapage à caractère homophobe...", peut-on lire dans les commentaires sur la page Facebook EELV Montpellier.

Ou encore : "Le jeu de mots est choquant dans le climat homophobe qui règne actuellement en France (plusieurs agressions en quelques semaines )... Il y a d'autres moyens de promouvoir le vélo en ville."

L'association de défense des droits des LGBT, Fierté Montpellier-Tignes Pride confirme le malaise. 

Dans un moment où les actes LGBTophobes ne cessent d'augmenter l'association trouve particulièrement inapproprié l'utilisation du terme "Capitale de la Pédale" (avec une majuscule) dans le cadre d'une consultation citoyenne par un groupe politique. 
 

"Un clin d'oeil assumé"


EELV affirme que le slogan n'avait pas pour objectif de créer la polémique. Le terme "pédale" étant choisi justement pour faire "un clin d'oeil assumé à la réputation"gay-friendly" de Montpellier."
 

Une explication non convaincante pour l'association Fierté Montpellier-Tignes Pride qui aurait presque préféré que le jeu de mot soit involontaire. 
 

De plus le fait "d'assumer" un clin d'oeil à la communauté LGBT sur l'utilisation d'un terme qui est régulièrement utilisé comme une insulte est juste hallucinant.


conclut l'association sur sa page Facebook.
 

Et voici le reportage de Daniel de Barros et Olivier Brachard.
 
"Montpellier capitale de la pédale" : la formule d'EELV qui crée la polémique
Europe Ecologie Les verts voulait faire le buzz sur la question du vélo à Montpellier. En interpellant Philippe Saurel dans une campagne ironique baptisée "Montpellier, capitale de la pédale", les écologistes ont surtout provoqué l'émoi de la communauté LGBT. Avec Manu Raynaud, porte-parole EELV Montpellier et Olivier Vaillé, vice-président de l'association Fierté Montpellier Pride. - France 3 Occitanie - Daniel de Barros, Olivier Brachard

 

Sur le même sujet

le MHB enfin victorieux en ligue des champions

Les + Lus