Montpellier : un CFA d'entreprise unique en France inauguré par la ministre du Travail

Montpellier : un CFA d'entreprise unique en France inauguré par la ministre du Travail - 7 octobre 2019. / © F3 LR C.Métairon
Montpellier : un CFA d'entreprise unique en France inauguré par la ministre du Travail - 7 octobre 2019. / © F3 LR C.Métairon

La ministre du Travail Muriel Pénicaud a inauguré lundi à Montpellier, le premier Centre de formation d'apprentis d'entreprise à ouvrir ses portes depuis la réforme de l'apprentissage en septembre 2018. Elle a rappelé que "les CFA privés et publics étaient soumis à la même loi".

Par FD avec afp


La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, était en visite lundi dans l'Hérault... à Sète et Montpellier.
Accompagnée de deux secrétaires d'Etat... Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat, auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie et des Finances.

Objectif : Mettre en avant les projets qui fonctionnent en matière d’aide à l’emploi, de reconquête industrielle et de transition écologique.
 

Un CFA d'entreprise pour le groupe Nicollin à Montpellier


"Ici aujourd'hui, on est dans une entreprise très innovante puisqu'elle crée deux CFA en s'appuyant sur son expérience, d'une part dans les métiers de l'environnement et de l'autre sur le sport et les métiers d'animation sportive", s'est félicitée la ministre, un peu plus d'un an après la loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel" qui a notamment libéralisé le processus de création de CFA.
 

Les CFA privés et publics sont soumis à la même loi et il y a un système de régulation, de surveillance par France Compétences de l'ensemble de ce qui se fait", a assuré la ministre. Muriel Pénicaud a souligné que l'apprentissage constituait "une excellent voie d'insertion" professionnel avec sept jeunes sur 10 ayant "un emploi durable" après leur apprentissage.

 


L'apprentissage, de la formation à l'emploi


"Une entreprise sur deux dans le pays a du mal à recruter et maintenant, elles sont prêtes à les construire, ces compétences", a martelé Muriel Pénicaud.
 

On a besoin de transmettre", a souligné Olivier Nicollin, PDG du troisième acteur français de la gestion globale des déchets avec un chiffre d'affaires annuel de plus de 330 millions d'euros et près de 6.000 salariés. "On a une société qui existe maintenant depuis plus de 70 ans. Notre grand-père a légué des choses, notre père aussi et à notre tour, nous on essaie aussi dans un métier qui (...) est en train de devenir fondamental pour notre avenir: donc le moment est bon pour aller au-delà de la formation interne", a-t-il estimé.

 

Ouverture du CFA privé "N Académie" en novembre 2019


Dans le CFA métiers des services à l'environnement, qui sera baptisé "N Académie", le groupe espère former à terme de 12 à 16 apprentis au sein d'un BTS dédié. 
Parallèlement, le club de football Montpellier Hérault Sport Club (MHSC) crée en 1974 par Louis Nicollin, avait fondé en 1978 un centre
de formation qui va évoluer vers un CFA fin octobre, accueillant une dizaine de jeunes apprentis préparant des formations d'éducateurs sportifs.

Dans ces CFA privés d'entreprise, la formation sera "à la seule main du patronat, pour répondre aux besoins d'une entreprise donnée et non à ceux d'un jeune apprenti, qui doit développer des compétences globales et être formé en tant que citoyen et non uniquement en tant que travailleur", a déploré auprès de l'AFP Matthieu Brabant de la CGT Education.
 

Sur le même sujet

Les + Lus