Montpellier : les commerçants de Figuerolles lancent une pétition contre la violence et les trafics

Publié le Mis à jour le

A Montpellier, le quartier Figuerolles est dans la tourmente. Dimanche, une quarantaine d'individus armés de bâtons et de couteaux se sont battus dans la rue. Il y a eu des coups de feu mais aucune arrestation. Les commerçants réclament davantage de sécurité et dénoncent les trafics en tous genre.

Les témoins évoquent une quarantaine de personnes au moment de la bagarre et surtout des coups de feu en plein coeur du quartier Figuerolles. Ces incidents se sont produits, dimanche soir dernier, dans ce quartier animé de Montpellier.

Les individus ont pris la fuite après la rixe et ils ont échappé à la police.



A l'origine de cette bagarre, sans doute un règlement de compte entre bandes rivales sur fond de trafic de contrebandes.



Les trafics de drogues, de cigarettes, de portables, de médicaments et autres... se déroulent juste devant les boutiques. Pour les habitants comme pour les commercants, un climat délétère règne dans le quartier depuis maintenant trop longtemps.

Tout cela est mauvais pour le commerce et pour la sécurité des riverains.



Au bureau de tabac, c'est l'heure de l'inventaire... Après 23 années de service, le buraliste a carrément décidé de jeter l'éponge...

Le réparteur en informatique voit sa clientèle se réduire de jour en jour...



La mairie a bien engagé des travaux pour faire respirer le quartier. L'ancien parking deviendra bientôt un square mais pour les habitants ça ne résoudra pas la question de l'insécurité.



Une pétition signée par les riverains et les commerçants a été envoyée à préfecture et la municipalité. Sollicitée par France 3 ce mardi, cette dernière n'a pour l'instant pas réagi.



A Montpellier, le quartier Figuerolles est dans la tourmente. Dimanche, une quarantaine d'individus armés de bâtons et de couteaux se sont battus dans la rue. Il y a eu des coups de feu mais aucune arrestation. Les commerçants réclament davantage de sécurité et dénoncent les trafics en tous genre. ©F3 LR



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité