Montpellier : le coronavirus inquiète les voyageurs et les voyagistes

Alors que les cas de coronavirus continuent à se multiplier dans le monde entier, avec un important foyer au nord de l'Italie, les voyagistes et les voyageurs d'Occitanie ont reçu des consignes de précaution et doivent adapter leurs comportements.
 

Coronavirus : des trajets vers l'Italie annulés au départ de Montpellier
Coronavirus : des trajets vers l'Italie annulés au départ de Montpellier © Stéphane Taponier, France 3 Occitanie
Pour comprendre l'impact du coronavirus sur les voyages prévus au départ de l'Occitanie, nous nous sommes rendus sur le parking de la gare routière de Montpellier. Là, impossible de trouver un bus en provenance ou en direction du nord de l'Italie. Tous les  conducteurs ont reçu des consignes de précaution, à l'image de Thierry Chabillant, conducteur de la compagnie Flixbus:
 

Nous devons être vigilants sur les symptômes, et tous les bus qui vont vers l'Italie ou en reviennent ont été annulés.

Les conducteurs ont été destinataires d'un SMS leur indiquant de "se laver les mains, se couvrir la bouche et le nez en cas d'éternuement ou de toussement".
 


Des passagers face aux annulations de trajets


Certains passagers devant rejoindre Toulon via un car qui avait pour direction finale Venise ont dû se reporter sur une autre ligne. C'est le cas de Liliane Lefon, l'une des passagères :
 

Hier j'ai reçu un texto en Italien me disant que le bus était annulé, donc le voyage est reporté !


Des voyagistes submergés de demandes d'information


Du côté des agences de voyage aussi, à quelques jours du départ, les clients s'inquiètent. Chez un voyagiste de Montpellier, spécialisé dans les séjours à destination de l'Inde, l'ambiance est morose, même si ce pays n'est pas considéré comme une zone à risque. Julie Froget, de l'agence de voyage "Panorama tourisme", reçoit de nombreux coups de téléphone :
 

Les clients veulent savoir si il y a des cas de coronavirus, si l'assurance prend ce risque en charge, si la destination est fermée : ils attendent un appui de notre part et on est là pour ça. 


Les agences de voyage inquiètes pour leur chiffre d'affaires


Le responsable de l'agence s'informe chaque jour sur la propagation du virus dans le monde. Car si des clients décident de ne plus voyager, l'impact sera important sur les finances de cette petite entreprise, comme l'explique Sayed El Sol, de "Panorama Tourisme Travel Agency" :
 

Notre saison se termine bientôt, au mois d'avril ou mai. Or, si de septembre à mai on n'a pas fait 70% de notre chiffre d'affaires, ça veut dire que l'année s'annonce mal.


Notre conseil si vous avez choisi de voyager tout de même à l'étranger : consultez auparavant le site internet du ministère des Affaires Etrangères.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société tourisme économie transports