Montpellier : Débordements au Karnaval des gueux

La manifestation était pourtant interdite par la mairie et la Préfecture mais 200 personnes se sont pourtant rassemblées mardi soir dans le centre historique de Montpellier pour le Karnaval des Gueux. Des affrontements avec les forces de l'ordre ont eu lieu. Cinq policiers ont été blessés.
La manifestation était pourtant interdite par la mairie et la Préfecture mais 200 personnes se sont pourtant rassemblées mardi soir dans le centre historique de Montpellier pour le Karnaval des Gueux. Des affrontements avec les forces de l'ordre ont eu lieu. Cinq policiers ont été blessés.

La manifestation était pourtant interdite par la mairie et la Préfecture mais 200 personnes se sont pourtant rassemblées mardi soir à Montpellier pour le Karnaval des Gueux. Des affrontements avec les forces de l'ordre ont eu lieu. Qautre policiers ont été blessés. 

Par Olivier Le Creurer

Les choses avaient pourtant bien commencé. Un groupe de 80 personnes d'origine brésilienne a défilé de manière festive. A 19h, environ 200 personnes se sont rassemblées dans un premier temps sur la place du Peyrou. Ils n'ont pu pénétrer dans le quartier de l'Ecusson, interdit par un important service de sécurité.



Des heurts ont éclaté entre les policiers et les manifestants. Quatre fonctionnaires de police ont été blessés dont un sérieusement, atteint par une bouteille à la bouche.

Des poubelles ont été brûlées, des panneaux publicitaires détériorés. Cinq manifestants ont été interpellés. 

Pierres, tessons de bouteilles ...


Le Préfet de l'Hérault a condamné les violences perpétrées "par les émeutiers. Les manifestants masqués et fortement alcoolisés, armés de projectiles (pierres, tessons de bouteille etc.) et porteurs de fusées et de fumigènes, n’ont pas pu rééditer les lourdes dégradations sur les commerces de l’Écusson de Montpellier." Il "salue le professionnalisme et le sang-froid des agents de la force publique qui ont su contenir ce déferlement de violence, et encourage les victimes de dégradations à porter plainte."

Montpellier : Débordements au Karnaval des gueux
La manifestation était pourtant interdite par la mairie et la Préfecture mais 200 personnes se sont pourtant rassemblées mardi soir à Montpellier pour le Karnaval des Gueux. Des affrontements avec les forces de l'ordre ont eu lieu. Qautre policiers ont été blessés.

Ce soir, deux personnes étaient en garde à vue. 

Sur le même sujet

Montpellier : bilan du salon Vinisud 2018 et direction Paris pour 2019

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés