Montpellier : l’une des dernières drogueries de la ville va bientôt disparaître

La droguerie de la place Castellane à Montpellier est ouverte depuis les années 30 - janvier 2020 / © FTV - C.Métairon
La droguerie de la place Castellane à Montpellier est ouverte depuis les années 30 - janvier 2020 / © FTV - C.Métairon

Située sur la place Castellane à Montpellier, la droguerie Estoul-Vitroly, vit ses dernières heures. Après 90 ans d’activités, la boutique du centre-ville ne supporte plus la concurrence des supermarchés et de l’internet. Elle doit fermer le 31 janvier prochain.

Par JM avec Luc Calmels

Même décor, même personnel 


Le décor n’a presque pas changé depuis la création de la droguerie en 1930, et le personnel non plus. C’est le cas d’André Vitroly, aujourd’hui propriétaire. Cela fait près de 60 ans que l’homme travaille dans la boutique :

Mon grand-père est arrivé en 1953 et de temps en temps, je venais l’aider. C'était dans les années 60 à peu près et je faisais les taches difficiles.
- André Vitroly, propriétaire de la droguerie.
 

La droguerie est presque inchangée depuis sa création dans les années 1930 -9 janvier 2020 / © archives
La droguerie est presque inchangée depuis sa création dans les années 1930 -9 janvier 2020 / © archives

 

La difficulté face à la concurrence 


Aujourd'hui, franchir les portes de cette véritable institution c'est traverser une partie de l'histoire de Montpellier. Même si depuis longtemps, l'odeur de naphtaline, de térébenthine et de bien d'autres produits utilisés par nos grand-mères a disparu. Pour conserver sa clientèle le petit commerce a dû s'adapter :
 

Par exemple, il y a des marchandises que nous avons faites bien avant les supermarchés, nous dit le propriétaire

La droguerie s'est peu à peu transformée en bazard. Mais à l'heure des achats par internet et d'un départ à la retraite, la vénérable maison est conduite à fermer ses portes. Une fermeture pleine d'émotion pour Danièle, 47 ans de services et de jolis souvenirs.

Moi je m’y suis préparée depuis un bon moment, c’est sure que 47 ans ça nous fait un pincement au cœur mais bon il faut penser à autre chose. C’est la fin d’une histoire, d’une belle histoire...
Moi ce que j’aime, c’est le contact avec les clients, parler avec les uns, les autres.
- Danièle, employée de la droguerie
 

La disparition de la droguerie, un crève-coeur pour les clients 


Pour les clients, la disparition de cette droguerie, l'une des dernières de Montpellier est un vrai crève-cœur.

On a fait des connaissances ici.
Où allons-nous aller acheter nos produits d’entretiens, nos tapis, nos nappes ? Enfin tout ce que l’on peut trouver dans cette droguerie magnifique.
- une cliente de la droguerie

Dans cette droguerie, on trouve de tout et ce n’est pas courant. Maintenant, il n’y a plus que les grandes surfaces.
- un client de la droguerie 


Il vous reste un peu moins d’un mois pour aller chercher vos derniers souvenirs de cette droguerie. Elle devrait fermer le 31 janvier prochain.

Le reportage de Luc Calmels et Cédric Métairon.

Sur le même sujet

Les + Lus