Montpellier : confiés à la protection de l'enfance, ils se racontent sur scène dans un spectacle émouvant

Ce sont des enfants qui ont été en danger dans leur environnement familial, d'autres qui ont des relations conflictuelles avec leurs parents et ils relèvent de la protection de l'enfance. A Sérignan, dans l'Hérault où un colloque leur était consacré, ils sont montés sur scène pour témoigner. / © F. Detranchant. FTV
Ce sont des enfants qui ont été en danger dans leur environnement familial, d'autres qui ont des relations conflictuelles avec leurs parents et ils relèvent de la protection de l'enfance. A Sérignan, dans l'Hérault où un colloque leur était consacré, ils sont montés sur scène pour témoigner. / © F. Detranchant. FTV

Ce sont des enfants qui ont été en danger dans leur environnement familial, d'autres qui ont des relations conflictuelles avec leurs parents et ils relèvent de la protection de l'enfance. A Sérignan, dans l'Hérault où un colloque leur était consacré, ils sont montés sur scène pour témoigner.

Par Josette Sanna

Ces enfants, adolescents ou jeunes adultes qui sont montés sur scène ont une chose en commun : ils sont tous concernés par la protection de l'enfance, et ils ont foulé les planches pour parler de leur vie.
Pendant qu'un colloque rassemblait les professionnels de la protection de l'enfance qu'ils soient éducateurs, directrices de foyers... les jeunes acteurs apparaissaient en super héros sauveurs de planètes mais dans leurs répliques, il y avait d'abord leur histoire..

"Bonjour, je m'appelle Luna, j'ai dix ans et je vis sur la planète des papillons depuis quatre ans car j'avais des problèmes chez moi, j'avais aussi des comportements violents", déclare l'enfant face au public.

Quand j'étais petit, je n'écoutais rien ni personne. Il était imposssible de me canaliser

"Quand j'étais petit, je n'écoutais rien ni personne. Il était imposssible de me canaliser" ajoute cet autre adolescent

Ils ont entre 7 et 20 ans et leurs cas sont très différents. Calista vit en famille d'accueil chez Véronique.

"Elle est gentille. elle nous fait faire plein de jeux, on ne s'ennuie pas avec elle", sourit l'enfant dans les bras de sa plus fidèle admiratrice.

Enfants en foyers

D'autres supers héros vivent dans des maisons d'enfants à caractère social, qu'on appelait auparavant foyers.

"Il y a un temps d'adaptation, on y reste une demi-journée, puis une jounée, une semaine, un mois, un an", précise un jeune homme.
Si ces enfants ou jeunes adultes ont accepté de mettre en scène la réalité de leur vie, c'est grâce à un travail de groupe où chacun a appris de l'autre.

Apprendre de l'autre avec l'autre

"Certains sont en foyer et connaissent plein d'autres jeunes qui ne sont pas forcément dans les dispositifs par exemple comme le domicile... Ceux qui sont à domicile ne rencontrent jamais les autres jeunes qui sont dans des situations connexes. Ce qui était aussi intéressant c'est qu'il y a des jeunes qui sont d'âges très différents", précise Raquel Hadida co-Créatrice du spectacle. 

Ces enfants ont déjà vécu et ils vivent encore des difficultés importantes et quand on les sollicite pour en dire quelque chose ou en montrer la valeur, ils trouvent une fois de plus le courage de surmonter quelque chose et de le rendre fantastique

"On ne se tourne pas les pouces devant la télé. on essaie de passer le permis de conduire. On est tous en BTS ou en Bac Pro ou encore en apprentissage avec des patrons. Moi j'ai déjà un CAP plomberie et j'en passe un deuxième pour devenir artisan", déclare un jeune face au public ému.

Courage

"Tout ce qui a trait à la protection de l'enfance est compliqué car il s'agit de parler de l'intime, de la famille et des liens d'atachement. Ces enfants ont déjà vécu et ils vivent encore des difficultés importantes et quand on les sollicite pour en dire quelque chose ou en montrer la valeur, ils trouvent une fois de plus le courage de surmonter quelque chose et de le rendre fantastique", sourit  Edith Deve de Synergie Enfance 34.

Et si le cercle des super héros se reformait....ce serait pour jouer devant d'autres enfants en famille d'accueil ou foyer.

Aujourd'hui dans l'Hérault, 5200 jeunes personnes relèvent de la protection de l'enfance.
 













 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus