• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier: une exposition à la découverte de la sculpture, seconde passion du célèbre architecte Michel Andrault

© VINCENT PRETOUT
© VINCENT PRETOUT

Une exposition à la découverte d'une seconde vie. Michel Andrault, l'un des plus grands architectes contemporains cachait une autre passion :  la sculpture. Sa collection privée est présentée pour la première fois au public, à l'occasion de l'exposition qui se déroule à La fenêtre de Montpellier.

Par Walid Kachour

Michel Andrault est peut être l'une des plus grandes figures de l'architecture moderne.

A son actif, le palais omnisports de Paris-Bercy ou encore les tours du célèbre quartiers d'affaires de la Défense près de Paris, excusez du peu.

Mais l'artiste aujourd'hui âgé de 91 ans ne souhaite pas s'arrêter là.

Le centre culturel de la Fenêtre basé à Montpellier propose donc une exposition consacrée à la sculpture, passion cachée de l'artiste.

Un dialogue inédit entre le travail du grand architecte et celui du sculpteur-dessinateur, longtemps caché au grand public.

Dessins, aquarelles, esquisses et maquettes mettent en valeur le travail créatif précédant les différentes réalisations.

L’oeuvre sculptée, (une trentaine de pièces) empreinte d’humour et de poésie permet de découvrir Michel Andrault sous un nouveau jour.


La page Facebook du lieu de l'exposition annonce la modification des horaires  jusqu'au 31 août.
 


Une exposition à retrouver jusqu'au 29 septembre. Plus d'informations sur le site consacré à l'exposition

Retrouvez le reportage de nos équipes, avec les extraits de l'interview de Michel Andrault réalisée par Vincent Pretout.


Une entrevue présentée à La Fenêtre

 
Montpellier : retrouvez l'exposition La fenêtre de Michel Andrault
Le célèbre architecte avait une autre passion longtemps cachée : la sculpture. L'exposition la fenêtre va offrir aux visiteurs une facette méconnue de Michel Andrault. - F3 LR  - C.MONTEIL et S.JANNEAU

 

Sur le même sujet

Hérault : des agriculteurs dénoncent la récupération de terres agricoles pour produire de l'électricité verte

Les + Lus