• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

A Montpellier, face à la recrudescence de certaines maladies les professionnels de santé informent sur la vaccination

Illustration / © Schneyder Mendoza / AFP
Illustration / © Schneyder Mendoza / AFP

La couverture vaccinale progresse en Occitanie mais elle reste insuffisante pour certaines maladies comme la rougeole. Au CHU de Montpellier, le public était invité à venir s’informer sur ces différentes maladies.

Par Joane Mériot

Petite piqûre de rappel pour vos vaccins ! Au CHU de Montpellier, une journée d’information et de sensibilisation à la vaccination était organisée mais toute l'année, les professionnels de santé incitent chacun et chacune à faire le point sur ses vaccins. Avec des conseils adaptés en fonction de l'âge.

Si on a 55 ans, le dernier vaccin qui doit avoir été fait pour diphtérie, tétanos, ou encore polio doit être fait depuis l’âge de 40 ans, et si on a aucun souvenir d’avoir été vacciné, on peut toujours faire un rappel, il n’y a aucun danger, nous le docteur Anke Bourgeois, directrice du service de vaccination de l'Hérault.

L’objectif encourager les populations à se faire vacciner.

Le retour de la rougeole 


Cette campagne de sensibilisation fait écho à l'actualité car certaines maladies perçues comme disparues sont de retour, la  rougeole par exemple :  

C’est une maladie qui peut amener au décès, c’est assez rare mais ça peut arriver  et en tout cas ça entraîne des hospitalisations chez les enfants et chez les adultes. On va dire que c’est souvent quand on est jeunes adultes que la rougeole peut-être suffisamment importante pour nécessiter une hospitalisation, confie Nathalie Vandon, infirmière au centre de vaccination de l'Hérault.


En effet, en Occitanie, 149 cas de rougeole ont été déclarés à l’ARS. Sur ces 149 cas, 36 personnes ont été hospitalisées.

Etre à jour de ses vaccins permet de se protéger et de protéger son entourage. Toute l'année, le grand public peut s'adresser à son médecin traitant, au CHU de Montpellier ou au centre de vaccination publique de l'Hérault.

Le reportage de Daniel De Barros et Franck Detranchant 

 

 

Sur le même sujet

Montpellier : polémique et manifestation autour du projet de zone d'activité à Saint-Clément-de-Rivière

Les + Lus