Montpellier : "Higher Roch" se prépare à recevoir ses premiers habitants

Higher Roch, la tour haute de 50 mètres dominant la gare de Montpellier sera habitée dès le printemps 2022. Tout les appartements ont trouvé preneurs. D'une architecture contemporaine et audacieuse, elle s'insère dans un projet d'urbanisme du quartier Nouveau Saint-Roch.

"Higher Roch" s'élance fièrement dans le ciel montpelliérain. Haute de 17 étages et de 50 mètres de haut, elle se dresse au-dessus de la gare Saint-Roch et s'insère dans ce qui va devenir un nouveau quartier de la ville. Les travaux sont presque achevés, le gros oeuvre est terminé. 

"La construction du gros oeuvre en superstructure est terminée et les grues sont démontées. L’habillage de la tour est en cours avec la pose des garde-corps et la treille métallique au sommet. Les cloisons des appartements sont montées jusqu'au 13ème étage, viendront ensuite les sols et les aménagements extérieurs" confirme Pierre Raymond, directeur régional de Sogeprom-Pragma, le promoteur immobilier chargé de commercialiser les appartements.

Le projet "Higher Roch", porté par la Ville de Montpellier, la Société d'Equipement de la Région Montpelliéraine (SERM) , Sogeprom-Pragma et Vinci Immobilier propose 76 logements tous dotés d’un espace de vie extérieur en balcon ou terrasse. C'est le cabinet d'architecture parisien Brenac & Gonzalez qui l'a imaginé.

Des appartements, du studio au quatre pièces avec une vue imprenable sur la ville, pour un prix qui tutoie également les sommets : un appartement trois pièces de 69 m² est ainsi proposé à 330 000 € !

"Les espaces extérieurs totalisent au minimum 15 m² et les plus grandes terrasses feront jusqu’à 110 m² pour les deux appartements installés au sommet"  ajoute Thierry Icazio, directeur territorial Languedoc Vinci Immobilier. "On est dans l’exceptionnel, avec des vues à 360° sans vis-à-vis".

La livraison des appartements est promise pour le printemps 2022. Et tous ont trouvé preneurs.

Tous les habitats sont vendus, l'opération a débuté en 2018 et il ne reste plus de logement à la vente. Le prix moyen est de 6.000 euros le m2.

Pierre Raymond, promoteur.

Un défi architectural

"Higher Roch" doit devenir le totem de ce quartier en devenir. Le cabinet d'architecte Brenac & Gonzalez revendique une approche méditerranéenne avec une conception privilégiant les espaces extérieurs.

Nous avons choisi de proposer une tour aux façades ondulantes et aux terrasses semblables à de véritables patios qui donnent à l’ensemble une forte connotation méditerranéenne.

Xavier Gonzales, architecte.

"On ne vit pas en Méditerranée comme on vit à Paris ou à Lille. La limite entre l’intérieur et l’extérieur est impalpable. On passe d’une manière totalement spontanée, immédiate, entre l’un et l’autre. L’extérieur est comme le négatif de l’intérieur, c’est l’appartement extérieur en quelque sorte" ajoute encore Xavier Gonzales.

Chaque étage est un peu différent et ne se superpose pas au précédent. L’ensemble des courbes de niveaux sont réunies l’une à l’autre par un élément structurel métallique fait de triangles. Sur des câbles métalliques, des toiles inspirées des voiles de bateau créent un voilage qui filtre les rayons du soleil.

"L'enjeu de la construction a plus été dans la réalisation de la façade que dans l'élèvation de la tour. Il a fallu de nombreuses innovations techniques, qui ont nécessité le travail commun des différents corps de métiers pour trouver la cohérence entre le béton et la géomètrie de la façade" précise Pierre Raymond.

Un nouveau quartier dans la ville 

Construite sur d’anciennes friches ferroviaires, la zone d'aménagement concertée (ZAC) du Nouveau Saint-Roch doit permettre de créer moderniser le coeur de ville. Dans le même temps, elle doit permettre de retisser le lien entre un quartier à l’écart des transformations de la ville et le centre historique de Montpellier. Il s’agit en quelque sorte de "recoudre la ville" et de créer les conditions qui permettront au quartier du Nouveau Saint-Roch de profiter de cette dynamique.

Le nouveau quartier Saint Roch est sensé développer le secteur autour de la gare pour en faire un épicentre économique. Plus de 1.500 logements, deux hôtels, un parking de 800 places et une école maternelle seront implantés à terme. 

A l’architecture moderne des nouvelles résidences s'ajouteront des travaux paysagers engagés par la municipalité : plantation d’arbres le long des habitations, vaste clairière dans le parc René Dumont et 6 000 m² de pelouse.

"Higher Roch" s’inscrit au sein d’un projet plus vaste autour de la gare Saint Roch :"City Roch" comprend 1.800 mètres carrés de commerces, un immeuble de 7 niveaux proposant 3.500m² de bureaux et un ensemble résidentiel de 103 appartements. Des logements aidés seront également construits. 

Les bureaux seront livrés à la fin de l'année, les commerces d'ici l'été 2022. Un restaurant prendra place sous la tour et les commerces devraient intégrer une moyenne surface d'alimentation.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
architecture et urbanisme culture architecture urbanisme aménagement du territoire logement société travaux publics économie immobilier