Montpellier : les pompiers commencent à vacciner la population contre le Covid

A Vailhauquès, près de Montpellier, la caserne s'est transformée depuis hier en grand centre de vaccination. Après les médecins, les infirmiers et les pharmaciens, un décret permet désormais à tous les pompiers de vacciner pour accélérer le rythme de la lutte contre le Covid.

En une journée, plusieurs dizaines de pompiers volontaires ont été formés pour manier l'aiguille aussi habilement que la lance à incendies. A Vailhauquès, près de Montpellier, la caserne doit devenir rapidement un centre de vaccination XXL. Auparavant, seules les équipes médicales du SDIS pouvaient procéder à la vaccination. Le décret permettant à tous les sapeurs-pompiers de vacciner la population contre le Covid au même titre que les médecins, les infirmiers ou les pharmaciens est paru hier, vendredi. Et les nombreux inscrits sur liste d'attente pour la vaccination commencent déjà à affluer vers la caserne héraultaise.

Accélérer la vaccination

Passée la tente qui accueille les candidats à la vaccination, la salle d'attente est pleine. Georgette et son mari attendent ce moment depuis des semaines. Après de nombreuses tentatives infructueuses sur les plateformes de réservation, à leur grande surprise, ils ont obtenu un rendez-vous presque du jour au lendemain. Alors ils sont venus chez les pompiers se faire vacciner à deux... "J'attends depuis janvier, je suis soulagée !" avoue Georgette.

Ces retraités font partie des nombreux patients accueillis aujourd'hui dans le centre de vaccination des pompiers de l'Hérault près de Montpellier. En fait, ce centre XXL a été mis en place en janvier dernier. Mais il a connu un coup d'accélérateur ce week-end, quand l'Agence régionale de santé (ARS) a livré des vaccins en masse.

L'objectif, c'est de passer à environ 1000 injections par jour et pour cela, il faut des doses de vaccin suffisantes mais aussi un personnel important pour permettre le parcours le plus fluide possible.

Christophe Chapuis, médecin commandant SDIS 34

Des soldats du feu en renfort 

Si la quantité de doses disponibles semble augmenter, il faut pouvoir les administrer. Alors l'Etat a décidé de mobiliser les soldats du feu. Un décret paru au Journal officiel permet désormais à tous les sapeurs-pompiers de vacciner la population, à condition toutefois qu'ils soient formés au geste. Et à condition également qu'un médecin soit présent au centre de vaccination pour intervenir en cas de complication :

"Les professionnels (pompiers) peuvent injecter les vaccins [...] à toute personne, à l'exception des personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection, sous la responsabilité d'un médecin pouvant intervenir à tout moment, à condition qu'ils aient suivi une formation spécifique à la réalisation de cet acte, dispensée et attestée par un professionnel de santé formé à l'administration des vaccins." Extrait de l'Art1. Décret du 11/03/21.

Depuis hier, plusieurs dizaines de personnels volontaires du SDIS sont donc formés à ce geste médical pour faire fonctionner ces centres XXL.

Une mission délicate, mais qui fait désormais partie des secours d'urgence dont sont chargés les pompiers.
"Notre mission, c'est effectivement d'éteindre les incendies, mais aussi de porter secours en urgence" explique le directeur du service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de l'Hérault.

Cette mission de protection des populations a toujours été présente dans l'organisation des sapeurs-pompiers, ça fait partie de nos missions régaliennes au même titre que la lutte contre les incendies.

Eric Florès, directeur SDIS 34

Le deuxième centre de vaccination des pompiers de l'Hérault, situé à Béziers, a été pourvu de 700 doses de vaccin ce week-end.


Le reportage à Vailhauquès de Sébastien Banus et Valérie Banabéra qui ont assisté aux premières vaccinations faites par les pompiers pour France 3 Languedoc-Roussillon.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société pompiers vaccins - covid-19