• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : opération “die in” contre les violences routières

Opération "die in" à Montpellier pour sensibiliser à la violence routière, le samedi 12 janvier. / © F3 Occitanie
Opération "die in" à Montpellier pour sensibiliser à la violence routière, le samedi 12 janvier. / © F3 Occitanie

 A Montpellier, plusieurs associations de cyclistes et piétons réclament des aménagements de la voirie, pour pouvoir rouler et marcher en toute sécurité.
 

Par RD avec TW

Des corps étendus sur la route, à côté de leur vélo : une image choc pour sensibiliser aux violences routières.

Samedi 12 janvier, les associations Vélocité, Montpellier à pied et la Ligue contre la violence routière ont organisé une opération « die in », derrière l’hôtel de Région à Montpellier, à l’endroit même où un piéton été grièvement blessé par une voiture le 4 janvier dernier.

"Nous représentons visuellement la mort pour représenter les conséquences possibles d’aménagements qui ne mettent pas en sécurité les usagers les plus vulnérables", explique Charles Dassonville, de Vélocité.

La métropole de Montpellier vient d'adopter, le 21 décembre,  un schéma directeur des mobilités actives, mais pour les associations des aménagements concrets et rapides sont nécessaires sur les axes dangereux.

Le reportage de Thierry Will et Enrique Garibaldi
 
Montpellier : opération "die in" contre les violences routières
Avec : Charles Dassonville, Vélocité #je suis un des deux ; Philippe Hoad ; Lucile Pinson ; Nicolas Lemoigne, Vélocité #je suis un des deux  - France 3 Occitanie - Reportage : Thierry Will et Enrique Garibaldi


 

Sur le même sujet

Montpellier : opération "die in" contre les violences routières

Les + Lus