Montpellier : plus d'une tonne de résine et herbe de cannabis saisie

Le vendredi 8 janvier 2021, 878 kilos de résine de cannabis et 150 kilos d’herbe de cannabis ont été saisis par la brigade des douanes de Montpellier sur l'autoroute A9 dans un semi-remorque en provenance d’Espagne.

La valeur totale de la drogue saisie est estimée à 9,5 millions d’euros sur le marché illicite de la revente de stupéfiants.
La valeur totale de la drogue saisie est estimée à 9,5 millions d’euros sur le marché illicite de la revente de stupéfiants. © Douanes

Le camion intercepté par la brigade au péage de Saint Jean de Védas était immatriculé en plaques françaises, son chargement était constitué de parties d’ascenseur destiné à un importateur sur le territoire national. A l’issue d’un premier examen de la remorque et sur la base des documents de transport, les douaniers décident d’approfondir les investigations.

Valeur totale de la marchandise :  9,5 millions d’euros

Au coeur du chargement, ils découvrent 4 palettes de cartons contenant de l’herbe et de la résine de cannabis, pour un total de 1 028,9 kg, soit 878,1 kg de résine et 150,8 kg d’herbe. La valeur totale de la drogue saisie est estimée à 9,5 millions d’euros sur le marché illicite de la revente de stupéfiants.

Deux hommes de nationalité française, salariés d’une entreprise de transport, ont été interpellés. A l’issue de la procédure douanière, le dossier a été confié à la Juridiction Interrégionale Spécialisée de Marseille pour les suites judiciaires.

850 kg d'herbe de cannabis en novembre

Déjà en novembre dernier, les services douaniers de Montpellier avaient saisi en 4 jours plus de 850 kg d’herbe de cannabis dans des chargements de lessive et de billes de plastique à bord d’ensembles routiers en provenance d’Espagne. Les agents de la brigade de surveillance de Montpellier aéroport avaient activement contribué à ces opérations suite au redéploiement d’une partie de leur activité sur les contrôles routiers en raison de la baisse du trafic aérien consécutive à la crise sanitaire.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers