Montpellier : les pompiers victimes de jets de pierres à La Paillade

Publié le Mis à jour le
Écrit par ED et LB

Alors qu'ils étaient en intervention dans le quartier de La Paillade à Montpellier pour un feu de poubelle, les sapeurs-pompiers ont été victimes de jets de pierres de la part de plusieurs jeunes. Désormais, le SDIS 34 n'interviendra dans les quartiers dits "difficiles" qu'accompagnés d'une escorte.

L'intervention des sapeurs-pompiers de l'Hérault dans le quartier de La Paillade à Montpellier, dans la soirée du vendredi 13 décembre, ne s'est pas déroulée comme prévue. Venus éteindre un feu de poubelle au pied de la Tour d'Assas, ces pompiers ont essuyés des jets de pierres de la part de plusieurs jeunes. 

Leur fourgon a été caillassé. Une jeune pompière volontaire a reçu un caillou au niveau de la tête, sans être blessée. Le SDIS 34 va porter plainte en début de semaine prochaine.
 
Ils ne sont pour l'instant pas en mesure d'affirmer que l'incendie a été déclenché volontairement pour attirer les secours dans un "guêt-apens". Les pompiers interviennent en effet très régulièrement dans cette zone la nuit, et n'ont pas rencontré de problème depuis deux ans, selon un pompier sur place, qui parle d'évènements "sporadiques". 

Mais le syndicat autonome estime qu'il ne faut "pas minimiser cet incident".  

"Inadmissible"

De son côté, le patron des pompiers de l'Hérault se dit "dégoûté". "C'est inadmissible, ça ne restera pas en l'état et l'on fera tout pour protéger nos hommes", réagit Eric Florès.

Il confirme que le Sdis n'interviendra plus dans les zones où ont déjà eu lieu des caillassages sans escorte des forces de l'ordre. Cette convention, mise en place avec la préfecture et la DDSP, devrait être effective dès ce samedi. 

Depuis 2007, un protocole permet déjà aux forces de l'ordre d'effectuer des reconnaissances pour les pompiers dans certains cas.