Montpellier : sept personnes mises en examen pour des cambriolages de distributeurs de billets

Sept personnes ont été mises en examen dans le cadre d’une enquête sur l’arrachage de plusieurs distributeurs automatiques de billets, dans les communes de Fabrègues et Montarnaud, dans l’Hérault. Le préjudice et les dégâts s’élèvent à plusieurs milliers d’euros.

Un distributeur de billets - illustration
Un distributeur de billets - illustration © BERTRAND GUAY / AFP
Ils ont été surnommé « le gang des arracheurs de DAB », distributeurs automatiques de billets. Les gendarmes de l’Hérault ont démantelé ce gang.

Après plusieurs mois d'enquête menés par la gendarmerie de l'Hérault, 9 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue à Montpellier, accusées d’avoir cambriolé plusieurs distributeurs de la région. A l’issue de leur garde à vue, sept d’entre elles ont été mises en examen pour des faits de vols en bande organisée et d’association de malfaiteurs, quatre ont été placées en détention provisoire.

Deux distributeurs arrachés à Fabrègues et Montarnaud 


Les faits datent du début d’année. Le 16 janvier dernier, aux alentours de 3 heures du matin, plusieurs personnes encagoulées et gantées pénètrent dans le centre commercial de Fabrègues avec une voiture qu’elles utilisent pour percuter le distributeur. Elles prennent l’ensemble des billets du distributeur, c’est-à-dire un peu plus de 12 000 euros, qu’elles chargent dans un second véhicule.

Le véhicule a été découvert quelques jours plus tard, incendié et avec les restes du distributeur.

Le 2 février, nouvelle attaque, même mode opératoire, à Montarnaud cette fois-ci. Le distributeur de billets situé à l’intérieur du centre commercial est de nouveau percuté par une voiture. Seulement, celui-ci est vide et donc les cambrioleurs repartent bredouille.

Les dégâts matériels sur ces deux attaques s’élèvent à plus de 80 000 euros.
 

26 000 euros saisis, un gyrophare et des casquettes de police


Suite à ces attaques, une enquête est ouverte.

Après des investigations, les gendarmes de l’Hérault, découvrent que les cambrioleurs agissent en groupe. Les personnes, originaires de l’Est, sont implantées sur Montpellier et ses alentours.

Les gendarmes découvrent également que ce "gang" est à l'origine de vols à la roulotte, de vols de véhicules et qu'il sévit aussi dans des entreprises professionnelles. Il serait l'auteur d'un très important vol d’outillage dans une société pour un montant de 35 000 euros.

Neuf personnes soupçonnées de faire partie de ce gang sont interpellées et placées en garde à vue dans le courant du mois de juin. Sept d'entre elles sont mises en examen pour des faits de vols en bande organisée et d’association de malfaiteurs, quatre ont été placées en détention provisoire.

Lors des perquisitions 26 000 euros ont été saisis, des montres de marques, un gyrophare et des fausses casquettes de police aussi.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers finances économie police société sécurité justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter