Montpellier : un jeune SDF interpellé après une série de viols de nuit en pleine rue

Le suspect arrêté est accusé de viols par deux jeunes femmes, dont une mineure. L'homme d'une vingtaine d'années serait un SDF d'origine algérienne et ancien mineur isolé. Il opérait de nuit ou très tôt le matin, à Montpellier, en repérant ses victimes aux stations et dans le tramway de la ligne 3.

Les policiers pensent avoir interpellé une violeur en série et recherchent d'autres victimes de viols ou d'agressions sexuelles, ces dernières semaines à Montpellier.

2 jeunes femmes victimes

La première victime explique avoir été abusée la semaine dernière en rentrant chez elle. Elle a 15 ans.
Elle se trouvait à la station de tram Jules Guesdes, en soirée, quand un jeune homme l'a accostée. Il est monté avec elle et est descendu du tram 3 au terminus à la station Mosson. Là, il a essayé de l'embrasser de force puis il l'a poussée dans un endroit calme avant de la violer.

Les cris de la jeune victime ont alerté des passants et comme elle se débattait, elle a réussi à s'enfuir. Selon nos confrères de Midi Libre, elle aurait porté plainte et donné un signalement de son agresseur.

Autre témoignage, celui d'une jeune étudiante de 21 ans. Elle décrit le même mode opératoire et un agresseur très ressemblant.

Les faits se sont déroulés le 18 septembre au petit matin, toujours sur la ligne 3 du tram, à la station Tonnelles. La jeune femme s'est aperçue qu'elle était épiée puis suivie. Elle a donc tenté de fuir mais en vain. L'homme l'a finalement agressée sexuellement mais les hurlements de la victime ont mis fin à son calvaire.

La police enquête sur d'autres signalements similaires et pense que ces deux victimes ne sont pas les seules. D'où la qualification de violeur en série.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers sexualité société police sécurité femmes sdf