Montpellier : Zaccari Callaert participe au E-FISE, une édition 100% virtuelle en raison de la crise du coronavirus

Cette année, l’édition du FISE (Festival International des Sports Extrêmes) sera virtuelle en raison de la crise du coronavirus. Un véritable défi pour les organisateurs et les participants qui souhaitent faire évoluer et réinventer cet évènement incontournable de Montpellier.
A 19 ans, Zaccari Callaert va participer à l'édition 2020 du FISE Montpellier dans la catégorie professionnelle.
A 19 ans, Zaccari Callaert va participer à l'édition 2020 du FISE Montpellier dans la catégorie professionnelle. © O. Boisson / FTV
Chaque année, près de 600 000 spectateurs assistent au FISE, le Festival International des Sports Extrêmes, l’un des rendez-vous incontournables à Montpellier, dans l’Hérault.
 
En 2019, près de 600 000 spectateurs assistaient au FISE, le Festival International des Sports Extrêmes, à Montpellier.
En 2019, près de 600 000 spectateurs assistaient au FISE, le Festival International des Sports Extrêmes, à Montpellier. © BRUNO BONIZEC / MAXPPP

L’édition 2020 ne ressemblera certainement pas aux précédentes et pour cause : en raison de la crise du coronavirus, le FISE se déroule tout l’été sous forme digitale, en ligne sur internet.
 

Compétition virtuelle

"C’est un concours vidéo finalement" affirme Johan Berthonneau, le directeur des sports et de la programmation du FISE. Pour y participer, les concurrents doivent réaliser une vidéo de leurs plus belles figures en respectant plusieurs consignes. Les vidéos sont ensuite diffusées sur le site internet du FISE et soumises au vote du public et d’un jury.
 

Un contexte exceptionnel

A Castries, dans l’Hérault, Zaccari Callaert s’entraîne plusieurs fois par semaine. Il participe à l’édition 2020 du FISE dans la discipline du roller et dans la catégorie professionnelle pour la deuxième année consécutive. "Je pense envoyer ma vidéo dans quelques jours" nous confie le Vendarguois de 19 ans.

Son père est là, téléphone en main, prêt à immortaliser les figures que Zaccari enchaîne avec précision. "Le point positif c'est que nous avons plus d’essais pour réussir nos figures… Alors que normalement, au FISE, nous avons seulement 50 secondes pour faire nos preuves !" affirme Zaccari, avant d'ajouter :
 

Ce qui est le plus embêtant pour nous, les riders de la région, c’est que d’habitude, pendant les 5 jours de compétition, nous profitons de l’un des meilleurs skateparks au monde ! Cette année, nous faisons nos numéros dans ceux de nos villages…
 

Un "prize-money" maintenu


Malgré le contexte économique difficile que traversent les organisateurs, la récompense financière appelée le "prize-money" est maintenue et équivaut à 150 000 euros. "150 000 euros minimum !" précise Johan Berthonneau, le directeur des sports et de la programmation du FISE. En effet, une cagnotte participative a été lancée depuis peu pour soutenir les concurrents.
 

Chacun peut y participer et faire un don. Cela permettra d’alimenter les riders professionnels et les aider à continuer de vivre de leur passion, à pouvoir voyager et pratiquer leur sport. Il n’y a ni sport, ni FISE sans les athlètes, il est donc très important de pouvoir continuer à les aider.


En une semaine, des centaines de vidéos ont été envoyées aux organisateurs de l’évènement. "Les compétitions physiques peuvent parfois être difficiles d’accès. Il peut être également difficile de s’exposer devant un public ! Du fait de ce format, nous recevons énormément de vidéos."
 

Nous allons découvrir de nouveaux riders ou de nouvelles rideuses du monde entier, Certains sont d'Afrique ou d’Amérique du Sud, ils n’auraient pas forcément pu venir à Montpellier !


Pour Zaccari Callaert, y participer, même virtuellement, était une évidence. "D’une certaine manière, les organisateurs nous soutiennent mais on doit les soutenir aussi. Nous sommes solidaires !"

L’édition 2020, 100% virtuelle, a lieu jusqu’au 20 septembre. En attendant, vous pouvez voter pour vos concurrents préférés sur le site du FISE.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fise xperience sport covid-19 santé société événements sorties et loisirs jeunesse famille internet économie