• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nathalie Garraud et Olivier Saccomano à la tête du centre dramatique de Montpellier

La metteuse en scène Nathalie Garraud et l'auteur Olivier Saccomano vont succéder au metteur en scène hispano-argentin Rodrigo Garcia au Centre dramatique national de Montpellier - archives / © DR
La metteuse en scène Nathalie Garraud et l'auteur Olivier Saccomano vont succéder au metteur en scène hispano-argentin Rodrigo Garcia au Centre dramatique national de Montpellier - archives / © DR

La metteuse en scène Nathalie Garraud et l'auteur Olivier Saccomano vont succéder au metteur en scène hispano-argentin Rodrigo Garcia au Centre dramatique national de Montpellier à compter du 1er janvier 2018. Des nominations annoncées par la ministre de la Culture, Audrey Azoulay, ce mardi.

Par FD avec afp

Deux projets étaient en lice dans la phase finale, celui du duo Garraud/Saccomano, à la tête depuis 2006 de la compagnie du Zieu, et celui de Jean Varela, directeur du festival "Le Printemps des comédiens", un des plus importants festivals de théâtre de France.

La décision a été difficile à prendre, et le ministère prend soin de préciser dans son communiqué qu'outre la tenue du jury réunissant représentants des collectivités territoriales et de l'Etat, Audrey Azoulay a reçu en entretien lundi le maire de Montpellier Philippe Saurel.

Nathalie Garraud et Olivier Saccomano à la tête du centre national dramatique de Montpellier


Dans une volonté évidente de compromis, Nathalie Garraud et Olivier Saccomano ont été choisis pour diriger le CDN  tandis que la ministre a promis "un soutien renforcé au festival Printemps des comédiens, qui pourrait devenir à terme, le chef de file d'un projet de théâtre et de cirque à l'échelle de la métropole, sous l'impulsion de Jean Varela, directeur du festival."

Nathalie Garraud et Olivier Saccomano ont présenté "un projet de théâtre en prise avec son époque autour d'auteurs en résidence et d'auteurs-metteurs en scène" et "ouvriront le théâtre à de nouveaux publics, en allant au devant de la population à Montpellier, dans la métropole et dans toute la région", précise la ministre.

Rodrigo Garcia veut connecter le Théâtre des 13 Vents de Montpellier, dont il est le nouveau directeur - 2014. / © AFP PHOTO / PASCAL GUYOT
Rodrigo Garcia veut connecter le Théâtre des 13 Vents de Montpellier, dont il est le nouveau directeur - 2014. / © AFP PHOTO / PASCAL GUYOT

Le controversé Rodrigo garcia "hTh" s'en va...


Leur défi est de taille, car le CDN, rebaptisé à son arrivée par Rodrigo Garcia "hTh", pour "Humain trop humain", souffre d'une certaine désaffection après 4 années d'exercice de son bouillant directeur.
Rodrigo Garcia avait annoncé en octobre dernier qu'il ne briguerait pas un second mandat. Le scénographe avant-gardiste et provocateur expliquait sa décision notamment par une coupe budgétaire de l'agglomération de 100.000 euros, et se plaignait de n'avoir pas été soutenu par ses tutelles. "Quatre années à ramer à contre-courant sont plus que suffisantes", avait-il indiqué.

La presse locale relevait régulièrement une certaine désaffection des spectateurs, 21.000 spectateurs en 2015, souvent désarçonnés par un théâtre très cru, proche de la performance et ne reculant pas devant la provocation.
Plusieurs spectacles de Rodrigo Garcia ont été en butte à des manifestations: catholiques intégristes protestant contre "Golgota Picnic", reprenant le thème de la Cène, ou défenseurs des animaux pour "Accidens", avec la mise à mort d'un homard sur la scène.

Réaction de Philippe Saurel à la nomination de Nathalie Garraud et Olivier Saccomano à la tête du centre dramatique de Montpellier

Ce mardi 18 avril, lors d’un point presse sur l’avenir du Centre Dramatique National (CDN) de Montpellier et suite à la nomination de Nathalie Garraud et Olivier Saccomano par la Ministre de la Culture, Philippe Saurel tient à préciser :

«Ce lundi 17 avril, j’ai rencontré Audrey Azoulay, Ministre de la Culture afin de défendre le grand projet théâtral que j’ai initié sur l’ensemble de la Métropole de Montpellier. Je lui ai présenté l’ensemble de ce plan afin de le mettre en corrélation avec la future nomination à la tête du CDN à savoir :
- la mutualisation de la programmation des salles de la Métropole dont l’étude sera rendue en juillet.
- le transfert dans la cadre de la loi MAPAM du Théâtre Jean-Claude Carrière, du Domaine d'O et du Printemps des Comédiens, plus grand festival de Théâtre du sud de la France après Avignon,
- la présence à Montpellier d’une Ecole Supérieure d’Art Dramatique que j'ai doté de locaux plus grands et plus adaptés,
- et un CDN qui, après deux directions difficiles devait trouver une direction qui fédère et offre de nouvelles perspectives au théâtre sur l’ensemble de la Métropole.

Pour ma part, la candidature de Jean Varela, actuel directeur du Printemps des Comédiens,  incarnait une belle opportunité de défendre le théâtre à Montpellier. Aujourd’hui, je prends acte de la nomination de Nathalie Garraud et Olivier Saccomano par la Ministre de la Culture à 4 jours du 1er tour de l’élection présidentielle. J’espère qu'ils réussiront leur direction mais je regrette, une fois de plus, que les propositions faites par la Métropole de Montpellier n'aient pas été entendues par la Ministre de la Culture.

Cette décision unilatérale n'entamera en rien ma volonté de développer la politique culturelle théâtrale et circassienne sur l’ensemble de la Métropole de Montpellier en étroite collaboration avec tous les acteurs du territoire.
Aujourd’hui, il est nécessaire de repenser les modes de gouvernances et d’organisation notamment dans le domaine culturel afin de favoriser et d‘optimiser son développement.
Dans cette nouvelle politique théâtrale, Jean Varela aura un rôle prépondérant à jouer en lien avec le Centre Dramatique National, les salles de spectacles de la Métropole et l'Ecole Supérieure d'Art Dramatique de Montpellier».

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus