Neige : quand un vol Paris-Montpellier devient un véritable périple

© Anna
© Anna

A Paris, la neige a semé la pagaille sur les routes, mais aussi dans les airs. Plusieurs vols ont été annulés hier, dont ceux vers Montpellier. Une Montpelliéraine nous raconte sa galère pour revenir dans l’Hérault.

Par Richard Duclos

Anna n’est sans doute pas près d’oublier son voyage Paris-Montpellier, véritable périple à cause de la neige. Ce mardi 6 février, cette Héraultaise devait rentrer chez elle, après un déplacement professionnel, quand la météo en a décidé autrement.

La navette jusqu’à Orly étant retardée par la neige, Anna commence par prendre un autre vol. Problème : une heure avant le départ de ce nouveau vol, Anna apprend qu’il est annulé. Sauf que la Montpelliéraine n’a alors plus la possibilité de retourner sur Paris, les taxis étant pris d’assaut et les transports en commun plus que perturbés.

Les hôtels autour de l’aéroport étant bien évidemment remplis, Anna est donc contrainte de dormir sur place, comme beaucoup d’autres voyageurs :

J’ai dormi sur une chaise, si tant est que l’on peut dormir dans ces conditions, les jambes dans un sac en plastique pour me couvrir. Autour de moi les gens, y compris des enfants, s’étaient installés où ils pouvaient, même sur les tapis roulants où l’on dépose les valises.


© Anna
© Anna


"A la télé, il a été dit que 230 personnes ont été hébergées à Orly. Hébergées, c’est un bien grand mot", accuse Anna, qui dénonce la très mauvaise gestion de la situation par l’aéroport et Air France. "La gestion humaine a été catastrophique. Personne ne nous a proposé de couverture, ni de café, rien."

© Anna
© Anna


Cette Montpelliéraine de 42 ans est d’autant plus remontée que "la situation pouvait être anticipée". "Quand je suis partie à Paris lundi, je savais déjà que le retour allait être compliqué ! Et pourtant, les vols ont quand même été annulés au dernier moment."

Après une nuit pour le moins inconfortable, Anna a pu monter dans un nouvel avion, à 7h du matin. Là, la galère a bien failli continuer, quand la dégivreuse a abîmé l’aile de l’appareil. Finalement, celui-ci a pu partir. Résultat, Anna est arrivée à Montpellier à 10h45 au lieu de… 21h la veille !


Anna n’a pas été la seule à avoir quelques difficultés : en témoigne aussi ce tweet…




Et ceux-ci, qui montrent que les difficultés continuaient ce mercredi, dans les deux sens :




Ce mercredi 7 février, 7 vols aller et 7 vols retour entre Paris et Montpellier ont été annulés. Demain, jeudi 8 février, il n'y aura pas de liaison entre Paris et Perpignan.

Sur le même sujet

Perpignan : 136 passagers bloqués dans un avion pour une suspicion d'alerte choléra

Les + Lus