• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La néo-Montpelliéraine Axelle Lemaire rejoint le cabinet de conseil Roland Berger

Axelle Lemaire, Secrétaire d’État chargée du Numérique entre 2014 et 2017 - archives / © AFP
Axelle Lemaire, Secrétaire d’État chargée du Numérique entre 2014 et 2017 - archives / © AFP

Axelle Lemaire, secrétaire d'État au Numérique et à l'innovation sous François Hollande, a rejoint le cabinet de conseil Roland Berger en tant qu'associée au bureau de Paris, a annoncé ce lundi la société. Axelle Lemaire a effectué sa scolarité, collège et lycée, à Montpellier, entre 1986 et 1993.

Par FD avec afp

Au gouvernement d'avril 2014 à mars 2017, elle dirigera désormais Terra Numerata, "l'écosystème numérique du cabinet", précise le cabinet dans un communiqué.

Axelle Lemaire "vient renforcer" les équipes spécialisées dans le numérique et "l'expertise de Roland Berger sur les sujets et secteurs innovants" et apportera "un soutien important aux activités de Roland Berger au Canada", ajoute l'entreprise.


Citée dans ce communiqué, elle se réjouit d'un "nouveau défi" chez Roland Berger, "après la vie politique".

Une adolescente puis lycéenne à Montpellier


Née le 18 octobre 1974 à Ottawa (Canada) d'une mère française et d'un père québécois, elle est arrivée en France à l'adolescence, à Montpellier.

A Paris, elle sort diplômée de Sciences Po, avant de se spécialiser en droit et de passer maîtrise, DEA et Masters à Paris et au King's College de Londres.

Axelle Lemaire a travaillé en Angleterre au sein de cabinets d'avocats et d'instituts de recherche universitaire, puis à la Chambre des Communes comme collaboratrice parlementaire de l'ancien député travailliste Denis MacShane.
Avant d'entrer au gouvernement, cette binationale franco-canadienne était députée des Français de l'étranger et secrétaire nationale du PS aux droits de l'Homme.

Axelle Lemaire est la deuxième femme politique française en une semaine à rejoindre un cabinet de conseil international. L'ex-ministre française de droite Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé mercredi 7 février qu'elle quittait la vie politique pour rejoindre en février à New York le groupe de conseil et de services informatiques Capgemini.


Sur le même sujet

"Si une cathédrale brûle, elle est appelée à être rebâtie"

Les + Lus