Nîmes-Montpellier : le MHSC appelle ses supporters à respecter l’interdiction de déplacement

Le dimanche 3 février, les montpelliérains seront privés de leurs supporters. Une décision regrettée par le MHSC, même si le club appelle à respecter l'interdiction de déplacement prise par arrêté par le Ministère de l'Intérieur. / Illustration d'un match entre Montpellier et Nîmes au Stade de la Mosson, le 30 septembre 2018. / © FABRICE FOURES / WP360 / MAXPPP
Le dimanche 3 février, les montpelliérains seront privés de leurs supporters. Une décision regrettée par le MHSC, même si le club appelle à respecter l'interdiction de déplacement prise par arrêté par le Ministère de l'Intérieur. / Illustration d'un match entre Montpellier et Nîmes au Stade de la Mosson, le 30 septembre 2018. / © FABRICE FOURES / WP360 / MAXPPP

C’est via un communiqué que le Montpellier Hérault appelle ses supporters à ne pas se déplacer à Nîmes dimanche, lors du derby. Même si le club annonce également regretter cette interdiction de déplacement, provoquée par un arrêté ministériel.

Par Olivia Boisson



La rencontre aura lieu le dimanche 3 février à 15 heures au stade des Costières. Nîmes-Montpellier, un match sous haute tension, suite aux évènements qui se sont déroulés lors du match aller, lorsque les nîmois ont brandi une bâche volée quelques mois plus tôt aux montpelliérains.
 


Suite à ces débordements, le préfet du Gard avait demandé au Ministère de l’Intérieur de prendre un arrêté d’interdiction de déplacement des supporters du MHSC. Cet arrêté a été pris il y a quelques jours, provoquant la colère des montpelliérains.


De lourdes sanctions


Dans son communiqué, le MHSC annonce prendre « acte de ces arrêtés et remercie par avance ses supporters de respecter cette décision émanant du Ministère de l’Intérieur et exposant les contrevenants à de lourdes sanctions. »


Une décision regrettée


Le MHSC ajoute « regretter cette décision qui prive ses supporters du derby et ses joueurs de leur soutien. »


 

Sur le même sujet

Les + Lus