Octobre Rose : des élus parcourent 200 km à vélo contre le cancer du sein

Publié le Mis à jour le
Écrit par Armelle Goyon .

Pour le l'ouverture de la campagne de sensibilisation au dépistage du cancer du sein Octobre Rose, des maires de la Vallée de l'Hérault organisent l'opération Vélo Rose : une boucle de 200 kms sur deux jours pour inciter la population aux dons en faveur de la Ligue contre le Cancer.

Derniers préparatifs pour les six élus en tenue de cycliste, prêts à se lancer un défi pour la bonne cause ! Celle du dépistage du cancer du sein.  Ils ont entrepris de parcourir 200 kms à vélo avec la traversée de 50 communes de la Vallée de l'Hérault.

Pour moi, c'est une première. Cela me touche à cœur, car je connais plusieurs personnes victimes du cancer autour de moi, notamment dans ma famille. Donc tout ce qui est bon à faire pour la cause, je le fais ! On y va !"

Xavier Surriray Conseiller municipal de Montarnaud " Opération Vélo Rose "

"Je suis très fier de participer à cette opération. L'an dernier, nous avions agi pour les personnes handicapées. Cette année, nous nous sommes donné comme objectif "Octobre Rose" puisqu'une femme sur huit est concernée," précise José Martinez, maire de Bélarga.

Et pour donner le coup d'envoi de l'opération "Vélo Rose "et "Octobre Rose", l'association des maires de l'Hérault a remis un premier chèque de 1 000 euros au professeur Dubois de la Ligue contre le Cancer.

Un périple sportif et convivial

Et les voilà partis sur leur monture, les maires et conseillers de Campagnan, Bélarga, Montpeyrou, Vendémian... Ils sont plus ou moins sportifs mais tous motivés ! 

"On a déjà des dons, ça commence à affluer, c'est très bien ! Il faut persévérer !  Le professeur Dubois a été très explicite : c'est par le dépistage que l'on arrivera à sauver les femmes de cette maladie", constate Jean Marc Isure, maire de Campagnan.

Après 30 kms dans les mollets face au vent, première halte à Pézenas à la rencontre du maire. Puis à Gignac, où ils sont accueillis par les bénévoles d'une des quatre escales de la Ligue contre le Cancer. Un lieu de vie convivial, gratuit et non médicalisé, pour les femmes en cours de traitement. 

"L'intérêt de l' Escale, c'est de recevoir et proposer aux femmes gratuitement pendant un an des soins de confort", explique Françoise Alcazar, bénévole d'accueil à L'Escale Bien être de Gignac. 

Soutenir les bénévoles des escales, récolter des dons, les élus de la Vallée de l'Hérault ont bien l'intention de réussir leur pari. L'an dernier, ils avaient récolté prés de 10 000 euros pour une maison d'accueil spécialisée. 

Le lien de la cagnotte en ligne ici. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité