Cet article date de plus de 4 ans

Orage de grêle à Montpellier : un choc thermique météo violent en zone urbaine

Le phénomène orageux a été violent et rapide. Il est plutôt rare au mois d'août. C'est la conséquence de la différence de températures entre les sols très chauds, notamment en zone urbaine, comme à Vendargues et Saint-Aunès, et les nuages très froids en altitude. Que s'est-il passé exactement ?

Vendargues (Hérault) - la place du village sous la grêle - 17 août 2016.
Vendargues (Hérault) - la place du village sous la grêle - 17 août 2016. © F3

Les orages se sont formés en début d'après-midi, mercredi, sur les Cévennes avant de gagner l'Hérault, Saint-Mathieu-de-Tréviers d'abord, puis Teyran, Castries. Mais le coeur de l'évènement se situe quelques minutes plus tard, vers 15h30, à Vendargues et Saint-Aunès à l'est de Montpellier.

Une phénomène météo exactement contraire aux épisodes cévenols, qui partent de la mer pour finir sur les Cévennes.

On est dans des zones plus urbaines, et en milieu urbain la température au sol est plus forte. De ce fait, il y a ce que l'on appelle en météorologie des "pieds chauds" et donc le différentiel de températures entre le sol et le haut des nuages provoque une accélération et surtout une extrémisation des phénomènes notamment de la grêle et des coups de vent" explique Alix Roumagnac Président de Predict.


durée de la vidéo: 01 min 38
Montpellier : un choc thermique à l'origine de l'orage ©F3 LR

Grêle et rafales de vent s'abattent violemment sur les deux communes, un épisode aussi soudain qu'impressionnant. Les habitants ont eu le sentiment d'être pris dans une mini-tornade.

Des grêlons de 4 à 6cm


C'est la taille des grêlons qui est remarquable, et la quantité. Quelques minutes après le passage de l'orage, le sol est transformé en sorte de manteau neigeux.

la taille des grêlons tombés à Valflaunès (Hérault) ce 17 août.
la taille des grêlons tombés à Valflaunès (Hérault) ce 17 août. © Valérie Grégoire. F3LR

Cet épisode orageux était attendu par les prévisionnistes mais impossible pour eux de déterminer où il allait sévir exactement.

Bien qu'impressionnant, l'orage de grêle sur notre région n'est pas un phénomène exceptionnel à cette période.

Photo satellite de l'orage de grêle sur la région de Montpellier le 17 août 2016.
Photo satellite de l'orage de grêle sur la région de Montpellier le 17 août 2016. © photo satellite eumetsat

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo intempéries climat environnement société cévennes vent violent