Pagaille sur l'autoroute A9 : la circulation perturbée, des motards manifestent contre le contrôle technique obligatoire

Des motards en colère manifestent dans le Gard et dans l'Hérault, bloquant l'autoroute A9 entre Montpellier et Nîmes. Deux cortèges progressent en sens inverse en direction de Gallargues, où les motards se sont donnés rendez-vous. Plus tôt dans l'après-midi, une moto a brûlé accidentellement.

Depuis 13 heures samedi 13 avril, des centaines de motards mènent une opération escargot sur l'autoroute A9 et sur l'autoroute A709 au niveau de Montpellier. L'autoroute reste accessible mais le trafic y est très largement ralenti. 

Deux cortèges, plusieurs centaines de motards.

Les fédérations des motards en colère du Gard et du Vaucluse se sont données sur un parking de Remoulins dans le Gard en début d'après-midi, pour manifester contre l'instauration du contrôle technique obligatoire des deux-roues. Ils seraient 750 motards réunis dans le Gard.

Le cortège se dirige actuellement en direction de Gallargues, où un grand rassemblement est prévu avec la fédération de l'Hérault, qui manifeste à hauteur de l'A709. Les deux groupes convergent vers la sortie numéro 26 pour se rassembler, et roulent au ralenti.

Se faire entendre contre l'obligation du contrôle technique

En plus de l'opération escargot menée sur les trois voies, les motards ont prévu des actions au niveau des péages. Une fois au niveau du péage de Baillargues, les manifestants paieront en petites pièces, un par un, pour ralentir le trafic. "Pour ce faire il nous faudra enlever notre casque, descendre de nos motos, fouiller dans nos poches ou top case pour chercher la monnaie." explique un motard mobilisé.

Les motards des deux cortèges occuperont ensuite le rond-point de Brico Dépôt.