Par sécurité, les bus et les tramways n'ont pas circulé ce mercredi matin à Montpellier

Les transports en commun de la TaM ont essuyé une panne ce mercredi 5 avril 2023. Les conducteurs n'ont pas pu parcourir le réseau de la ville, suite à un incident informatique qui les prive de leur moyen d'alerter en cas de problème en cours de service.

Si vous deviez prendre les transports en commun ce matin, vous l'avez remarqué : aucun bus ni tramway n'a circulé à Montpellier.

Une situation qui fait écho aux critiques à propos des embouteillages, de la ZFE, du manque de pistes cyclables et de transports en commun, auxquelles Michaël Delafosse a répondu sur le plateau de France 3 Occitanie dimanche 2 avril.

Sur l'application, la société TaM s'excusait de la gêne occasionnée auprès des usagers, expliquant qu'"en raison d'un incident informatique lié à l'exploitation des véhicules, les bus et tramways du réseau TaM n'ont pu assurer leur service ce mercredi 5 avril au matin."

Dysfonctionnement ou panne informatique

Pour le moment, l'origine exacte de cet incident informatique n'est pas connue. Si ce genre de situation est déjà arrivé deux ou trois fois, les agents de la TaM espèrent que cela ne se reproduira pas, pour le confort des usagers.

En réalité, ce sont plutôt les conséquences engendrées par la panne informatique sur le fonctionnement du réseau que la panne en elle-même qui ont mis à l'arrêt les véhicules.

En cause : une question de sécurité

"Si on n'a pas de phonie, la procédure de sécurité fait qu'il nous est impossible de sortir avec les véhicules", explique Laurent Murcia, secrétaire Force Ouvrière à la TaM.

En effet, à cause de l'incident informatique, les systèmes de phonie présents dans les bus et les tramways étaient inutilisables. Dès lors, toute communication entre les conducteurs et la TaM est rendue impossible, ce qui pose un problème de sécurité pour les conducteurs. En cas de soucis, le conducteur ne peut pas alerter en direct les services de la TaM.

On ne peut pas s'asseoir sur une question de sécurité, surtout que c'est de plus en plus compliqué pour nous en ce moment.

Laurent Murcia

Si ce problème a déjà eu lieu deux ou trois fois, il n'est pas récurent et ne devrait pas se reproduire.

Réactions en chaîne 

Sur Twitter, les réactions des usagers ne se sont pas fait attendre : ils citent "les travaux à n'en plus finir" et "les grèves"  avant de dénoncer l'état des transports de manière générale à Montpellier.

Si l'incident est résolu depuis 7 heures ce matin, la TaM annonce que "des retards sont à prévoir sur cette demi-journée", le temps de remettre progressivement en circulation tous les bus et tramways.