Cet article date de plus de 3 ans

Le bâtiment G8 du quartier du Petit Bard à Montpellier bientôt démoli

Le projet de rénovation urbaine du quartier des Cévennes à Montpellier lancé en 2011 se poursuit. La démolition par grignotage du bâtiment G8 Petit Bard–Pergola a commencé ce mardi. Il s'agit d'un immeuble de 4 étages comprenant 11 appartements. A terme en 2019, 462 logements seront détruits.
Montpellier - démolition du bâtiment G8 dans le quartier du Petit Bard - 9 janvier 2018.
Montpellier - démolition du bâtiment G8 dans le quartier du Petit Bard - 9 janvier 2018. © F3 LR
La démolition du bâtiment G8 du Petit Bard succède à une phase préalable de curage et de désamiantage du site réalisée lors du dernier trimestre 2017.
Elle sera suivie, au second semestre 2018, du lancement des opérations sur les bâtiments F puis D5-D6, point final du programme de démolition du Projet de Rénovation Urbaine du Petit Bard-Pergola, décidé en 2005.

Coût de l'opération 320.000 euros.

Montpellier - démolition du bâtiment G8 dans le quartier du Petit Bard - 9 janvier 2018.
Montpellier - démolition du bâtiment G8 dans le quartier du Petit Bard - 9 janvier 2018. © ville de Montpellier

durée de la vidéo: 00 min 30
Montpellier : démolition du bâtiment G8 ©F3 LR

© ville de Montpellier

 

462 logements détruits entre 2011 et 2019


Le Projet de Rénovation Urbaine Petit Bard–Pergola prévoit :

8 copropriétés ont été conservées et entièrement réhabilitées. Cette réhabilitation a concerné 390 logements.

2 nouvelles voies de désenclavement du quartier seront réalisées d’ici début 2019


La rue Francis Jammes et le prolongement de la rue des Epervières.

De plus, plusieurs espaces publics ont été aménagés :
Montpellier - la nouvelle place - 2016
Montpellier - la nouvelle place - 2016 © ville de Montpellier


 

Un plan de rénovation urbaine sur 9 ans
Le Projet de Rénovation Urbaine Petit Bard–Pergola prévoit d’ici le 30 juin 2019, date de fin de l’opération, la démolition de 462 logements.

343 logements déjà détruits
2011 : démolition du bâtiment A, (154 logements)
2014 : démolition de la tour H (113 logements) et des cages d’escalier G1-G2 (20 logements)
2017 : destruction des cages d’escalier D1 à D4 et D16-D17, (56 logements)
Premier semestre 2018 : destruction de la cage d’escalier G8 (11 logements)

Du premier semestre 2018 au premier semestre 2019 : désamiantage puis démolition du bâtiment F (88 logements)
Du quatrième trimestre 2018 au deuxième trimestre 2019 : désamiantage du bâtiment D5 et destruction des bâtiments D5 et D6 (20 logements).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
travaux publics économie urbanisme aménagement du territoire environnement société architecture culture logement