• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La plus jeune lauréate du Bac 2017 s'installe à Montpellier

La plus jeune candidate de France au bac 2017, la Guadeloupéenne Elsa Verhoye, 13 ans, vient de décrocher son diplôme au rattrapage, elle suivra ses études en fac à Montpellier - juin 2017. / © HELENE VALENZUELA / AFP.
La plus jeune candidate de France au bac 2017, la Guadeloupéenne Elsa Verhoye, 13 ans, vient de décrocher son diplôme au rattrapage, elle suivra ses études en fac à Montpellier - juin 2017. / © HELENE VALENZUELA / AFP.

Après une petite frayeur, Elsa Verhoye, 13 ans, plus jeune candidate de France au bac 2017, a été admise en section Littéraire, lors de la session de rattrapage, en Guadeloupe. La très jeune bachelière L arrivera en septembre à Montpellier pour y suivre une licence en audiovisuel.

Par FD avec afp

Elsa, jeune adolescente avec "146" de QI, a largement rattrapé ses 16 points manquants en remportant 11/20 à l'oral de philosophie et 12/20 à l'oral d'histoire-géographie. Elle obtient son Bac à 13 ans.

"C'était facile", a dit la jeune fille à l'AFP, précisant avoir planché, jeudi matin, à Morne-à-l'Eau, sur "un texte sur la pitié" en philosophie et sur "le socialisme en Allemagne" en histoire.

Je suis soulagée car le bac, c'est la base. Je suis contente de l'avoir pour pouvoir faire les études que je veux", a-t-elle ajouté. La jeune fille a appris la bonne nouvelle "au supermarché", où elle faisait des courses, grâce à sa mère qui "avait vu le résultat sur internet".

Guadeloupe : la plus jeune lauréate du Bac 2017 s'installe à Montpellier
Après une petite frayeur, Elsa Verhoye, 13 ans, plus jeune candidate de France au bac 2017, a été admise en section Littéraire, lors de la session de rattrapage, en Guadeloupe. La très jeune bachelière L arrivera en septembre à Montpellier pour y suivre une licence en audiovisuel. - Guadeloupe 1ère


La très jeune bachelière bientôt à Montpellier


"Aujourd'hui, je vais me reposer. Ma valise est prête" pour le déménagement, a précisé Elsa, qui, après des vacances chez son père en Normandie, va s'installer avec sa mère à Montpellier, dans le but d'y suivre une licence en audiovisuel. Les formalités d'inscription ne sont pas encore terminées pour la jeune fille.

La meilleure note d'Elsa au bac: 17 en littérature française.
La moins bonne: 5 en littérature anglaise.
Lors des épreuves anticipées, elle avait eu 11 en sciences, 9 à l'écrit de français et 16 à l'oral.

La mère d'Elsa, qui, durant toute sa scolarité, lui a fait la classe à la maison, s'est dite "fière et contente". Selon elle, sa fille, "a eu son bac sans trop s'embêter". "C'est une ado quoi!".

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus