Plusieurs candidates à l'élection Miss Languedoc-Roussillon harcelées par un homme, le comité porte plainte

Le comité Miss Languedoc-Roussillon a déposé plainte le 11 août dernier contre un homme, originaire d'Aix-en-Provence. L'individu d'une trentaine d'années s'est montré très insistant avec certaines candidates, qu'il espérait séduire avec ses biens matériels.

Tout a commencé le 1er août dernier à Beaucaire, dans le Gard, lors de l'élection de Miss Languedoc-Roussillon 2021. La lauréate du concours de beauté, Marion Ratié, reçoit alors un étrange "dossier de candidature" de la part d'un inconnu. 

A l'intérieur, l'homme d'une trentaine d'années se présente. Il explique qu'il est à la recherche d'une "copine", voire de "la femme de sa vie". Il entre ensuite dans les détails : ses biens immobiliers, la marque de sa voiture, le montant des économies sur son compte en banque... 

"C'est moi qui ai remis ce dossier à Marion sans savoir ce qu'il contenait", se rappelle Marie-Charlotte Méré, déléguée correspondante du comité Miss France Languedoc-Roussillon. "Cela arrive régulièrement que le public dépose des dessins ou des messages d'encouragement aux Miss lors des élections."

Plusieurs candidates approchées

L'histoire aurait pu s'arrêter là. "J'ai bien vu que Marion était un peu choquée et je la comprends. J'ai essayé de dédramatiser la situation et d'en rire. Mais le lendemain, lorsque nous avons reparlé de cet incident, deux autres filles m'ont dit qu'elles avaient reçu le même dossier", explique Marie-Charlotte Méré.

En évoquant le problème avec la gendarmerie, la déléguée du comité se rend compte que l'homme n'en est pas à son coup d'essai. Originaire d'Aix-en-Provence dans les Bouches-du-Rhône, l'individu a déjà fait l'objet de plaintes et de mains courantes pour des faits similaires en PACA, où il remettait également des courriers aux reines de beauté. 

"C'est par rapport à ce cumul de plaintes que nous avons à notre tour choisi de déposer plainte", développe le comité Languedoc-Roussillon.

Un individu insistant 

Quelques jours après avoir remis son dossier à Marion Ratié, l'homme contacte Marie-Charlotte Méré, en trouvant son numéro sur les réseaux sociaux.

"Il m'a dit que Marion n'avait pas répondu à ses sollicitations et que du coup, il souhaitait avoir les adresses postales d'autres candidates pour envoyer ses lettres", soupire la concernée. Elle tente de lui expliquer que sa démarche est inappropriée, mais cela n'arrête pas cet admirateur très entreprenant. 

Il m'a demandé si j'étais moi-même célibataire. Quand je lui ai dit que j'étais mariée et mère de famille, il m'a dit que les enfants ne le dérangeaient pas. Il s'est finalement résigné quand je lui ai dit mon âge, il me trouvait trop vieille !

Marie-Charlotte Méré, déléguée correspondante du comité Miss France Languedoc-Roussillon.

Le comité Miss Languedoc-Roussillon organise ce dimanche 15 août l'élection de Miss Cévennes à Saint-André-de-Valborgne, dans le Gard, et espère ne pas croiser la route de cet intrus. "Les gendarmes ont été prévenus et deux agents de sécurité seront présents juste au cas-où." Une enquête est actuellement en cours. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
miss france culture people femmes société faits divers police sécurité justice