PORTRAIT. "Bookstagrameuse" et "booktokeuse", Charlotte Pinson cette lycéenne qui partage ses lectures avec sa communauté sur Internet

Voilà quatre années que Charlotte Pinson partage son avis sur les livres qu'elle lit, sur Instagram et TikTok. Cette jeune influenceuse est en lien direct avec les maisons d'éditions. Une sorte de cercle littéraire 2.0.

"Coucou Booksta et Booktok, j'espère que vous allez bien, j'ai reçu un petit colis".

Voilà comment Charlotte a commencé sa vidéo aujourd'hui. L'influenceuse littéraire aux 7 000 abonnés donne son avis sur ses lectures à sa communauté virtuelle.

En partenariat avec quelques maisons d'édition, la jeune fille reçoit ses livres en avant-première pour les lire avant leur sortie. Au total, ce sont 50 livres par an.

Mon objectif en tant que chroniqueuse c'est de parler du roman et de promouvoir sa sortie littéraire.

Charlotte Pinson - chroniqueuse littéraire

"Lire c'était has been"

Dans chacune de ses publications, Charlotte, alias "love_and_romance_book", conseille les jeunes lecteurs. "Je parle des personnages, de ce qui m'a plu dans l'histoire et je détaille les points qui ont fait que j'ai aimé ma lecture", explique-t-elle.

Son style de livre préféré, c'est la romance pour ado, mais elle essaie de "s'ouvrir aux classiques et aux livres de développement personnel", pour agrandir sa culture.

Charlotte est une grande lectrice depuis la 5ème. C'est sa maman qui lui a transmis cette passion. Et elle se rend compte de son impact avec tous les autres influenceurs : "ça me fait plaisir de voir qu'il y a à nouveau des jeunes dans les librairies". Un rôle qui l'a d'ailleurs aidé à avoir confiance en elle.

Lire c'était has been il y a quelques années et aujourd'hui grâce à ce qu'on fait, les jeunes se mettent de nouveau à lire.

Charlotte Pinson

400 livres dans sa bibliothèque

Tous les mois, la jeune fille lit entre 10 et 20 livres. Dans son lit, dans les transports, dès qu'elle peut, Charlotte lit encore et toujours.

Mais à côté de ce rôle d'influenceuse, il faut tenir le rythme du lycée, d'autant que cette année, avec le bac, l'enjeu est différent. Alors, la jeune fille y songe mais il faudra peut-être ralentir le rythme. Heureusement, du côté de ses professeurs, elle se sent soutenue.

Plus tard, la chroniqueuse rêve de travailler dans l'édition ou dans le journalisme.

Écrit avec Bérénice Del Tatto.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité