Le préfet de l’Hérault interdit les manifestations ce samedi pour préserver les commerçants

Le préfet de l'Hérault vient d'interdire les manifestations ce samedi dans le centre-ville de Montpellier. Objectif : préserver les commerçants alors qu'une manifestation devait se dérouler ce 5 décembre.
Depuis deux ans, le samedi après-midi les manifestants envahissent le centre-ville - novembre 2020
Depuis deux ans, le samedi après-midi les manifestants envahissent le centre-ville - novembre 2020 © MAXPPP - Giacomo Italiano
Via son compte twitter le préfet de l’Hérault a fait savoir qu’il avait pris un arrêté pour interdire les manifestations dans le centre-ville de Montpellier entre 14h et 18h alors qu'une nouvelle manifestation était prévue ce samedi 5 décembre contre la loi sur la sécurité globale. Cet arrêté concerne l’hyper centre-ville, l’Esplanade Charles de Gaulle et la place de la comédie. L’objectif, protéger les commerces du centre-ville, trois semaines avant les fêtes de Noël.
 

Car depuis deux ans, les commerçants du centre-ville de Montpellier subissent les conséquences des manifestations : gilets jaunes, sécurité globale etc ... 

Cette semaine, les gérants des commerces et la CCI (chambre de commerce et d'industrie) ont demandé aux manifestants de choisir un autre parcours, ou un autre jour : "Arrêtons çela, changeons d’itinéraire, de jour, il y a des solutions, il faut que les commerces du centre ville puissent retrouver leur sérénité !"  a imploré André Deljarry, président de la CCI de l'Hérault. Selon lui, à cause des multiples manifestations des gilets jaunes qui ont eu lieu les samedis, plus de 70 millions d’euros de chiffre d’affaires ont été perdu dans le centre-ville de Montpellier.
 
Dans les villes d’Occitanie, d’autres arrêtés devraient être pris pour interdire les manifestations ce samedi 5 décembre.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie manifestation social solidarité société noël événements sorties et loisirs