Village de Noël du Barcarès : quelques commerçants mécontents, la mairie conteste fermement leurs allégations

Publié le Mis à jour le

Certains commerçants ne trouvent pas leur compte au Village de Noël du Barcarès. Une quinzaine d'entre eux n'ouvriront pas leur stand demain si les organisateurs ne tiennent pas compte de leurs doléances. La mairie conteste fermement ces allégations.

Des commerçants ne rentreraient pas dans leurs frais et l'organisation ne tiendrait pas compte de leurs problèmes. Pour marquer le coup, une quinzaine de stands, parmi les 140 présents, menacent de ne pas ouvrir pas dimanche 19 décembre. 

Un artisan nordiste explique qu'il risque aujourd'hui de déposer le bilan : "On se retrouve avec tout notre stock sur les bras et 3200 € à payer pour la location du stand.

Arnaud vend du cidre et de la bière dans son stand. Il explique avoir été prévenu le 19 novembre de son acceptation au Village Noël, pour une ouverture prévue le 25. "Mais le 24 au soir, à 22 heures, on reçoit un mail pour nous dire que le marché n'ouvrira pas le lendemain. Motif : la pluie. Dans le contrat, l'organisation se dédouane des intempéries" explique l'artisan.

Nous battons des records de fréquentation

Maxime Ferrand, chargé de mission du village de Barcarès

Du côté de la mairie, on conteste fermement ces allégations. "Il y a à peine une dizaine de commerçants mécontents sur 140. Nous battons des records de fréquentation, en moyenne 20.000 personnes chaque jour le week-end. Certains restaurants font jusqu'à 480 couverts par jour," explique Maxime Ferrand, chargé de mission du village de Barcarès.

Qui poursuit: "les visiteurs viennent d'Espagne. D'autres viennent de Montauban. Enfin, je rappelle que les quelques commerçants mécontents ont tous signés le règlement intérieur."