Rugby : Mohed Altrad renonce à investir dans le club de anglais de Gloucester

Gloucester Rugby - archives / © Gloucester rugby
Gloucester Rugby - archives / © Gloucester rugby

Le président de Montpellier Mohed Altrad renonce à investir dans Gloucester après un vote de la Ligue anglaise (PRL) l'empêchant de s'emparer de 45% du club anglais, ont annoncé mardi les "Cherries and White" en faisant part de leur déception.

Par FD avec afp

Mohed Altrad "a décidé de se retirer de la transaction" après un vote l'empêchant de devenir actionnaire à hauteur de 45%, explique le club dans un communiqué.

"Lors d'une réunion du bureau de la PRL le 11 avril, la décision a été prise de réduire l'investissement d'Altrad à 20%, après un vote serré en défaveur d'un investissement à 45%" des parts du club, a précisé Gloucester Rugby.

Altrad avait déjà revu ses ambitions à la baisse, de 55% à 50 puis à 45%, ajoute Gloucester Rugby en déplorant "un pas en arrière pour la promotion et la progression des intérêts du rugby anglais et européen".

"Si cette nouvelle est extrêmement décevante pour Gloucester Rugby et moi-même, le rugby, plus généralement, est le principal perdant", a réagi Altrad, cité dans le communiqué.


Un éventuel rachat de Gloucester par Altrad, qui est devenu actionnaire principal de Montpellier en 2011, suscitait des réserves, les deux formations étant susceptibles de se rencontrer un jour en Coupe d'Europe.

Gloucester est l'un des plus anciens clubs anglais. Créé en 1873, il n'a été sacré qu'une seule fois champion d'Angleterre, en 2002.
Sous la présidence d'Altrad, Montpellier a remporté en 2016 le Challenge européen, seconde compétition continentale.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus