A Saint-Georges-d'Orques, une résidence privée d'électricité... par erreur

La résidence "l'Orée de Montpellier" à St Georges d'Orques dans l'Hérault : ses locataires sont victimes d'une coupure d'électricité, en pleine trêve hivernale - mars 2017 / © F3 LR
La résidence "l'Orée de Montpellier" à St Georges d'Orques dans l'Hérault : ses locataires sont victimes d'une coupure d'électricité, en pleine trêve hivernale - mars 2017 / © F3 LR

EDF a coupé l'électricité de la résidence "l'orée de Montpellier" à Saint-Georges-d'Orques, dans l'Hérault. L'ex-syndic de la copropriété, en dépôt de bilan, a laissé des factures impayées. Un administrateur judiciaire a été nommé, ce qui aurait dû suspendre les créances.

Par Carine Alazet avec Luc Calmels

Pas d'électricité donc pas d'eau chaude ni de chauffage : depuis plusieurs jours, les résidents de "l'orée de Montpellier" à St Georges d'Orques dans l'Hérault vivent une vraie galère.

Pour ces locataires, l'électricité est comprise dans leurs charges. Et ils les ont toujours payées. Le problème, c'est que le syndic de leur copropriété a déposé le bilan et laissé d'importantes factures impayées.

Un administrateur judiciaire a été nommé. Ce qui aurait dû suspendre les créances. Mais EDF n'en a pas tenu compte. Pas plus que de la trêve hivernale, qui interdit les coupures en hiver et se termine fin mars, dans quelques jours.

L'électricité a donc été coupée dans les parties communes et les parties privatives.

Les familles ont été relogées dans un hôtel de Juvignac, pour un coût de 10 000 euros.

L'administrateur a porté l'affaire devant le tribunal de grande instance de Montpellier. Elle sera examinée demain mercredi après-midi.

Tout est bien qui finit bien : cet après-midi, joint par notre équipe, EDF a reconnu son erreur, évoqué un "bug" et immédiatement rétabli l'électricité dans la résidence... 

Le reportage de Luc Calmels et Bruno Pansiot-Villon : 
Une résidence privée d'électricité... par erreur !
EDF a coupé depuis 4 jours l'électricité d'une résidence de St Georges d'Orques en toute illégalité. Reportage de Luc Calmels et Franck Detranchant - F3 LR

Sur le même sujet

Les + Lus