Cet article date de plus de 4 ans

La source gauloise de Caylus à Castelnau-le-Lez recouverte par un chantier immobilier

Les opposants au projet de la ZAC de Caylus, située à cheval entre Castelnau-le-Lez et Jacou dans l'Hérault restent mobilisés. Ils se battent pour préserver les vestiges archéologiques du Mas de Caylus et d'une source retrouvés sur les 25 hectares de ce projet de construction de 600 logements.
Castelnau-le-Lez (Hérault) - le chantier de la ZAC de Caylus - janvier 2017.
Castelnau-le-Lez (Hérault) - le chantier de la ZAC de Caylus - janvier 2017. © F3 LR

C'est l'histoire d'une source oubliée, retrouvée puis de nouveau cachée


En 2015, des fouilles archéologiques mettent au jour une source gauloise, aménagée, datant du III siècle avant Jésus-Christ. Elle est trouvée en plein coeur du chantier de la ZAC de Caylus à Castelnau-le-Lez, près de Montpellier. Aujourd'hui, l'endroit est recouvert de terre sans signalisation précise, le temps des travaux pour réaliser un projet immobilier. Triste sort pour un site unique en Languedoc-Roussillon.

Des habitants de Castelnau-le-Lez et de Jacou se battent pour faire du site, un lieu de visites et de connaissances. Pour eux, voir la source enterrée est vécu comme une provocation.
Le collectif va d'ailleurs interpeller le préfet sur l'avenir de la source Caylus.

De son côté, le maire de Castelnau-le-Lez, Jean-Pierre Grand, dit avoir suivi à la lettre les préconisations de la direction régionale des affaires culturelles. Selon lui, le site ne sera pas constructible et, peut-être à terme, pourrait vivre une seconde jeunesse en étant remis au jour, réhabilité et valorisé.

durée de la vidéo: 01 min 20
Castelnau-le-Lez (34) : les opposants à la ZAC de Caylus veulent sauver le patrimoine archéologique ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société patrimoine culture histoire sorties et loisirs travaux publics économie polémique