"Stray" le célèbre jeu du chat créé à Montpellier, sacré meilleur jeu vidéo français lors de la 4e édition des Pégases

Le jeu vidéo "Stray", dont le protagoniste est un chat de gouttière, a été désigné jeudi soir meilleur jeu vidéo de l'année lors de la 4e édition des Pégases, qui récompensent les meilleures créations françaises vidéoludiques, sur le modèle des César pour le cinéma.

Crée par le studio BlueTwelve, installé à Montpellier, "Stray" met en scène un chat dans une cité souterraine peuplée d'humanoïdes et d'étranges créatures. A l'aide d'un drone, le matou doit résoudre une série d'énigmes pour remonter à la surface.

Le titre indépendant Stray repart avec la catégorie reine de la cérémonie, celle du "meilleur jeu vidéo". Proposant au joueur d'incarner un chat de gouttière, l'opus avait déjà affirmé sa présence sur la scène internationale en gagnant la récompense de "meilleur jeu indépendant" de l'année aux Game Awards. Le studio BlueTwelve complète désormais sa collection de trophées avec les Pégases du "meilleur jeu vidéo", celui du "meilleur jeu vidéo indépendant", et celui de "meilleur premier jeu".

Le jeu, disponible sur les consoles PlayStation et sur la plateforme d'achat pour jeux PC Steam, plaît aussi aux "vrais" félidés : sur Twitter, le compte "Cats Watching Stray", qui répertorie les réactions les plus loufoques de chats observant les péripéties du héros moustachu, compte plus de 35.000 abonnés.

D'avoir cette reconnaissance, c'est complètement fou !

L'équipe de production du jeu

Si "Stray" a remporté le prix le plus prestigieux, c'est son concurrent "A Plague Tale: Requiem", développé par le studio bordelais Asobo et l'éditeur Focus Entertainment, qui triomphe de l'édition 2023 au nombre de distinctions, avec quatre prix.

Outre le prix du public, le jeu, qui suit les aventures de deux enfants essayant de survivre dans une France du XIVe siècle ravagée par la peste noire, a été sacré dans les catégories "excellence narrative", "excellence visuelle" et "meilleur univers sonore".

 

" Fierté nationale " 

Diffusée en direct sur la plateforme de streaming Twitch et, pour la première fois, sur la chaîne Twitch de France Télévisions (France.tv), la cérémonie s'est déroulée à la Cigale, à Paris, en présence de la ministre de la Culture Rima Abdul Malak et du ministre délégué à la transition numérique Jean-Noël Barrot.

 "Le jeu vidéo est une fierté nationale", a clamé Jean-Noël  Barrot sur scène, un "loisirs qui embarque toutes les générations", un "secteur qu'on a à cœur de soutenir " et qui permet "d'exporter notre culture et nos valeurs"  à l'international.

 "Le jeu vidéo est un art total"  qui "irrigue l'ensemble du champs de la culture", a renchéri Rima Abdul Malak, célébrant la "liberté de création de l'industrie vidéoludique française en comparaison à d'autres pays comme la Chine."

  5,6 milliards d'euros générés en 2021

Dans les autres catégories, "Elden Ring" (PlayStation, Xbox, PC) a été sacré meilleur jeu vidéo étranger.

Le "Pégase" du meilleur jeu sur mobile a été décerné à "Tales Up" de Periple Studio, entreprise de développement d'applications basée à Clermont-Ferrand.

 Nicolas Cannasse, président du studio bordelais Shiro Games, a été désigné "personnalité de l'année", alors que son studio a remporté le prix de la "meilleure innovation technologique" avec le jeu "Dune: Spice wars".

Les "Pégases", fondés par le syndicat national du jeu vidéo qui réunit les professionnels français du secteur, sont attribués depuis 2020 à la suite d'un vote effectué par les 2.000 membres de l'Académie des arts et techniques du jeu vidéo.

Pour l'édition 2023, 88 jeux concouraient initialement dans 19 catégories.

Le jeu vidéo est la première industrie culturelle française en chiffre d'affaires avec 5,6 milliards d'euros générés en 2021, selon le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (Sell) qui publiera fin mars les chiffres pour l'année 2022.

Ecrit avec l'AFP.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité